x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 7 juillet 2022 | AIP

Le bilan semestriel du plan d’opérations 2022 du parc national de la Comoé jugé "globalement satisfaisant"

© AIP
Abidjan aménage son parc national délaissé depuis des années
La Côte d`Ivoire a lancé vendredi le projet d`aménagement du parc national du Banco, vaste espace de biodiversité de près de 3.500 hectares en plein Abidjan, mais délaissé et dégradé durant la décennie de crise qu`a connue le pays.

Bondoukou – Le chef de la cellule technique de l'Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR), Colonel Kouamé N’dri Pascal, a jugé, mercredi 6 juillet 2022, « globalement satisfaisant » le bilan semestriel du plan d’opérations 2022 du Parc national de la Comoé (PNC).


« Nous sommes à mi-parcours. Nous pouvons observer que les résultats sont globalement satisfaits, au terme du premier semestre. La majeure partie des activités ont été entamées », a déclaré Colonel Kouamé, à la faveur d’une rencontre sur le deuxième suivi semestriel du plan d’opérations 2022 du parc de la Comoé à la préfecture de Bondoukou.


Avec un taux de performance technique estimé à 56%, il a assuré que les perspectives sont très bonnes pour les résultats du deuxième semestre entamés en Juillet 2022.


Selon le directeur de zone Nord Est de l’OIPR, le Lt Colonel Kouadio Yao Roger, les activités menées ont permis, entre autres, d’endiguer toutes les pressions liées à l’orpaillage, au braconnage et à la transhumance de bétail.


« Nous avons une bonne dynamique au niveau des populations animales depuis 2016 , tous les inventaires ont montré il y a beaucoup plus d’animaux à l’intérieur du PCN, qu’il avait il a 10 ans en arrière », a-t-il salué.


Dans cet élan, les relations avec les communautés s’améliorent, une collaboration étroite existe avec les forces armées pour sécuriser le parc grâce à des missions conjointes et des infrastructures sociales de base sont en cours de réalisation.


« Nous sommes satisfaits de la gestion de ce parc », a salué le président de la fondation des parcs et réserves de Côte d'Ivoire, Dr Fanny NGolo, qui a assuré "tout faire pour mettre les agents du parc dans de bonnes conditions de travail". A cet effet, 21 millions d’euros seront acquis pour la valorisation de ce parc en septembre 2022, selon Dr Fanny.


Le Comité de gestion local (CGL) du Parc national de la Comoé (PCN), lors de la 33 éme session du Comite de gestion locale, avait jugé, satisfaisant le bilan de la gestion de l’ère protégée au titre de l’année 2021, jeudi 30 décembre 2021, à Koutouba, à Bouna. Le taux de performance était estimé à 52 %.


Situé au Nord-Est de la Côte-d’Ivoire, le Parc national de la Comoé (PNC) est l’une des plus grandes aires naturelles protégées de l’Afrique de l’ouest. Il s’étend sur 1 148 756 ha avec une diversité biologique composée entre autres par 135 espèces de mammifères, 497 espèces d’oiseaux et plus de 1162 espèces végétales.


nmfa/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ