x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Diplomatie Publié le jeudi 21 juillet 2022 | Abidjan.net

Maroc : la Côte d'Ivoire participe à la 10ème Session du Parlement International pour la Tolérance et la Paix

© Abidjan.net Par DR
Maroc: 10e session du parlement international pour la tolérance et la paix
Maroc du 12 au 16 juillet 2022. La Cote d'Ivoire était représentée par la Sénatrice Chantal Fanny, à la 10e session du parlement international pour la tolérance et la paix au Maroc

Les villes de Rabat et de Dakhla au Maroc ont abrité, du 12 au 16 juillet 2022, la 10ème Session du Parlement International pour la Tolérance et la Paix à laquelle a pris part la Sénatrice Fanny Moussokoura Chantal, vice-Présidente du Sénat chargée de la Coopération Internationale et de la Diaspora 


Cette dernière, d'après une note d’information transmise à Abidjan.net, a pris une part active aux travaux de cette 10ème session, placée sous le thème « Assurer la sécurité alimentaire, une condition préalable essentielle à la paix et à la tolérance dans le monde. ». En tant qu'invitée VIP, elle a partagé la vision de paix et de tolérance avec l’assemblée. 


Cette rencontre internationale a permis aux quatre-vingt-dix (90) parlementaires, venus de divers pays du monde, d’échanger sur les défis politiques, économiques et sécuritaires auxquels le monde est confronté à l’heure actuelle.


Le Parlement International pour la Tolérance et la Paix est une tribune dédiée à la diffusion des valeurs de tolérance et de paix dans le monde. C’est l’un des organes les plus importants relevant du Conseil Mondial de la Tolérance et la Paix, une organisation qui s’intéresse au renforcement des principes humanitaires et à la promotion des valeurs de coexistence pacifique entre les peuples et entre les Etats, suivant les orientations et principes des Nations Unies.


Débutés à Rabat, à la Chambre des Représentants, les travaux de la 10ème Session du Parlement International pour la Tolérance et la Paix se sont achevés à Dakhla par une déclaration finale.


Cette déclaration souligne plusieurs points au nombre desquels le rôle que devrait avoir les parlementaires, en tant que représentants du peuple, dans les circonstances difficiles actuelles, la nécessité de maintenir les valeurs de tolérance et de paix face aux défis mondiaux croissants, l’importance de trouver des solutions pacifiques aux conflits actuels et émergents, etc. 


En outre, selon la note, au terme de cette 10ème Session, la présidence du Parlement International pour la Tolérance et la Paix a été confiée à Mohamed Zbidi, député de la République Unie des Comores, succédant ainsi à Margarita Restrepo, députée de la Chambre des représentants de Colombie.


Nk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ