x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Afrique Publié le dimanche 24 juillet 2022 | RFI

Céréales ukrainiennes: les espoirs africains douchés après le bombardement d’Odessa

© RFI Par OLEKSANDR GIMANOV
es céréales stoquées dans une ferme à Izmail dans la région d'Odessa

Après le bombardement russe du port d'Odessa samedi, l'accord conclu la veille entre l'Ukraine et la Russie, et prévoyant des couloirs sécurisés pour exporter par la mer Noire 20 à 25 millions de tonnes de céréales ukrainiennes, est fragilisé, sinon caduc. De quoi doucher les espoirs des pays africains de voir se calmer les prix de leurs importations alimentaires et de leurs engrais.

L'Afrique pouvait attendre de l'accord entre l'Ukraine et la Russie une baisse des cours mondiaux des céréales, en particulier du blé. Mais selon le spécialiste des matières premières, Philippe Chalmin, le bombardement d'Odessa remet en cause les espérances du continent. « C'est vrai qu'avec un accord, les prix auraient eu logiquement tendance à baisser. Et qu'à la suite... suite de l'article sur RFI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ