x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 24 août 2022 | CICG-Côte d’Ivoire

Enseignement supérieur: le ministre Adama Diawara annonce une rentrée unique le lundi 03 octobre 2022 pour l'année universitaire 2022-2023

© CICG-Côte d’Ivoire Par Guy Lasme
Activités gouvernementales : Le Ministre Alain Logbognon initie l’opération « Un million de poches de sang jeune. »
Jeudi 21 mars 2013, Université Félix Houphouët Boigny. Abidjan-Cocody. Le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, en partenariat avec le Ministère de la Santé, de la Lutte contre le Sida à travers le Centre National de Transfusion Sanguine(CNTS), initie l’opération « Un million de poches de sang jeune. » Les étudiants se mobilisent pour donner leur sang.

Abidjan - La date de la rentrée unique dans le supérieur est prévue pour le lundi 03 octobre 2022, a annoncé le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, le mardi 23 août 2022, à l’occasion d’une rencontre d’échanges avec les fondateurs des universités et grandes écoles privées, à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.


A cet effet, le ministre a enjoint ses hôtes à se tenir prêts pour que la rentrée se fasse à bonne date. « Prenez vos dispositions pour que cette date soit respectée », a-t-il insisté.


Au titre de la rentrée académique 2022-2023, le ministre Adama Diawara a annoncé des réformes majeures. Notamment l’inscription et la pré-inscription dans les universités publiques qui se feront désormais sur la plateforme du ministère de tutelle.


Également, le paiement des droits d’inscription et de pré-inscription se fera uniquement via les plateformes Trésor money et Trésor Pay.


Pour ce qui concerne les universités et grandes écoles privées, a poursuivi Adama Diawara, l’étudiant procédera à son inscription ou sa préinscription sur le même site du ministère de tutelle.


Les étudiants disposeront désormais de cartes d’étudiants « une carte multiservices » dont le coût est de 3 500 FCFA et défalqué sur les frais d’inscription ou de préinscription (pour les étudiants des universités publiques), payable par l’étudiant lui-même dans le cas des universités et grandes écoles privées.


La date de validité de la carte est de trois ans, sauf si le titulaire reprend sa classe et la Direction des Systèmes de l’Information (DSI) dispose de deux semaines pour mettre la carte à disposition du requérant.


« Il y aura un suivi du cursus de l’étudiant sur la plateforme de la DSI », a rassuré le ministre Adama Diawara.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ