x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le jeudi 25 août 2022 | Le Nouveau Réveil

Promotion et modernisation des métiers de l’artisanat : 111 millions pour soutenir les artisans d’Abobo et Anyama

© Le Nouveau Réveil Par DR
Centre artisanal de la ville d’Abidjan (Cava)

Trente artisans d’Abobo et d’Anyama ont reçu chacun une moto tricycle bagages, pour mener une activité génératrice de revenu. Les 30 motos tricycles-bagages sont livrées avec un kit d’accompagnement comprenant tous les documents exigés. A savoir notamment une carte grise, une plaque d’immatriculation, une vignette, une assurance, un gage, un système de sécurité GPS, des casques, des blouses de travail ainsi que des chaussures de sécurité. Cet important geste d’une haute portée sociale est le résultat d’un partenariat né d’une convention entre le ministère du Commerce et de l’industrie et Gomalé groupe et le fournisseur technique.


La remise officielle de ces engins a fait l’objet d’une cérémonie qui s’est tenue le 04 aout dernier. Le ministère du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME en partenariat avec l’Union nationale des COOPEC de Côte d’Ivoire (UNACOOPEC-CI) et Gomale Group, ont procédé à cette remise. Il s’agit de vingt artisans de la commune d’Abobo et dix d’Anyama, et ce en présence du conseiller de l’administrateur provisoire de l’UNACOOPEC-CI, Kouao Tola Séraphin. 


Le directeur de Cabinet adjoint du ministère du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, Albert Koutelay, a indiqué qu’à travers ce projet, le gouvernement veut promouvoir et valoriser les différents métiers de l’artisanat à haute potentialité d’emplois notamment pour les jeunes et les femmes, dans le but d’accélérer la transformation structurelle de l’économie ivoirienne et de développer le secteur privé conformément au Plan national de développement (PND) 2021-2025. 


Il a insisté sur le fait que cette initiative permettra aux jeunes d’avoir une activité génératrice de revenus pour favoriser l’auto-emploi des jeunes et in fine faire baisser le taux de pauvreté de cette tranche de la population, conformément au programme Côte d’Ivoire Solidaire. Un financement de 56,4 millions Fcfa est disponible sous forme de crédit bancaire pour les artisans de la commune d’Abobo. Dont une partie de ce financement qui a été utilisé pour l’achat des trente motos tricycles-bagages. Ce fonds de 56,4 millions F vient renforcer les 55 millions F déjà accordés aux artisans dans plusieurs régions du pays, soit un total de 111 millions Fcfa de prêts consentis. 


Il a en outre rappelé que dans le cadre du projet d’appui aux artisans, l’UNACOOPEC-CI a octroyé un préfinancement de 2 milliards Fcfa à un taux préférentiel de 7% à tous les artisans sur l’ensemble du territoire national. Il a donc invité les artisans à en faire bon usage pour leur permettre de sortir de la précarité. Il a demandé aux bénéficiaires de travailler pour rembourser correctement ces prêts afin que d’autres jeunes puissent en bénéficier. « Ce projet est en adéquation avec la politique financière du réseau COOPEC qui vise à promouvoir l’entrepreneuriat… » a dit Ouattara Miganion Adama, directeur du Crédit de l’UNACOOPEC-CI.


JEAN PRISCA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ