x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 29 août 2022 | Abidjan.net

Formation: l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire lance le projet SISEB-CI

© Abidjan.net Par DR
lancement du projet SISEB-CI de l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire
L’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire a organisé le mercredi 24 Août 2022 un atelier de lancement du projet de suivi par imagerie satellitaire optique et radar du niveau et du volume d'eau des barrages de Buyo et de Kossou en Côte d'Ivoire (SISEB-CI). Cet atelier visait à présenter le projet SISEB à toutes les parties prenantes et à promouvoir les outils innovants de traitement de données massives (big data) dans la gestion des barrages et des ressources en eau.

L’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire a organisé le mercredi 24 Août 2022 un atelier de lancement du projet de suivi par imagerie satellitaire optique et radar du niveau et du volume d'eau des barrages de Buyo et de Kossou en Côte d'Ivoire (SISEB-CI). Cet atelier visait à présenter le projet SISEB à toutes les parties prenantes et à promouvoir les outils innovants de traitement de données massives (big data) dans la gestion des barrages et des ressources en eau.


Le projet est conduit par l’équipe Signal Traitement d’Images et Multimédias (STIM) de l’Unité de Recherche et d’Expertise Numérique (UREN) de l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire, en collaboration avec le Centre Universitaire de Recherche et d’Application en Télédétection (CURAT) de l’Université Félix HOUPHOUET-BOIGNY d’Abidjan et le partenaire européen l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) représenté par Dr PILLOT Benjamin.


Ce projet a été présenté devant un parterre d’institutions de tutelle des secteurs de l'eau, de la météorologie et de l'énergie, notamment le BNETD, l’ONEP, l’ANARE, le ministère des eaux et forêts, le ministère de l’agriculture et du développement rural, la direction générale de l’enseignement supérieur, le centre national de calcul. L’atelier de lancement a été meublé de plusieurs conférences dont la conférence sur le bilan à mi-parcours de la recherche à l’UREN de l’UVCI présenté le Dr COULIBALY Cécile, Sous-Directrice en charge des commissions scientifiques à l’UVCI, suivie de la conférence sur la recherche de financement : quelles stratégies? Expérience de l’UVCI, présentée par le prof KOUAME Fernand, Directeur des Affaires Académiques et Pédagogiques de l’UVCI et coordonnateur du projet SISEB-CI pour la Côte d’Ivoire. La dernière conférence faite par les partenaires européens de l’Institut de Recherche pour le Développement portait sur l’hydrologie spatiale et les outils du Cloud Computing pour le traitement des données. Par ailleurs, les deux coordonnateurs principaux du projet, le partenaire africain représenté par le prof. KOUAME Fernand et le coordonnateur européen en la personne de Mr. Benoît MERTENS se sont réjouit de cette collaboration autour du projet SISEB-CI.


L’occasion a été propice également pour le Prof. SALEY Bachir, coordonnateur Adjoint du programme GMES & Africa de l’Union Africaine, de féliciter le Directeur Général de l’UVCI pour son leadership et pour le projet SISEB-CI, qui est passé avec succès par une rude sélection. 


Le Directeur Général de l’UVCI, le Prof. KONE Tiémoman s’est également réjoui de cet atelier de lancement du projet SISEB-CI, qui montre que l’Unité de Recherche et d’Expertise Numérique travaille sur des projets concrets de développement qui peuvent profiter à la population et résoudre des problèmes réels de société.Pour lui, c’est par le numérique que nous pouvons développer l’Afrique et il faudra faire de ce projet un modèle de projet pour l’enseignement supérieur. (....)Par ailleurs, cet outil qui sera mis en place permettra au politique de prendre des décisions judicieuses”. Il a affirmé le soutien de l’UVCI pour l’accompagnement de ce projet.


Cet atelier de lancement du projet de Suivi par imagerie satellitaire optique et radar du niveau et du volume d'eau des barrages de Buyo et de Kossou en Côte d'Ivoire, visait à présenter le projet à toutes les parties prenantes et à promouvoir les outils innovants de traitement de données massives (big data) dans la gestion des barrages et des ressources en eau.


Ce projet fait partie des 15 projets sélectionnés à l'issue de l’appel d’offre 2022 de l’initiative Earth Observation AFRICA Research and Development Facility (EO AFRICA R & D Facility).




Cyprien K. avec Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ