x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 14 septembre 2022 | AIP

Le préfet de Tiassalé condamne l’assassinat d'un gendarme à Nzianouan

Tiassalé - Le préfet de Tiassalé, Vakaba Koné, a condamné l’assassinat d’un gendarme à Nzianouan, survenu au cours d’une opération de destruction de fumoirs dans la localité, dimanche 11 septembre 200.


Lors d’une rencontre avec les populations de Nzianouan, lundi, le préfet de Tiassalé, tout en dénonçant la prolifération du commerce et de la consommation de drogue dans le département, a interpellé les parents sur leurs responsabilités dans les comportements déviationnistes de leurs enfants.


Il a donné un délai d’une semaine aux villageois de Nzianouan pour aider les forces de l’ordre à retrouver les auteurs de ce "crime crapuleux", tout en les invitant à dénoncer tous les fumoirs et les bandits qui écument la localité.


En réaction à l'interpellation du préfet, de nombreux intervenants ont reconnu que la drogue et le grand banditisme sont monnaie courante à Nzianouan.


Ils ont rappelé que, dans un passé récent, la jeunesse avait élaboré un plan de sécurisation du village qui marchait à merveille et qui avait permis à l’interpellation de nombreux jeunes pour des faits de vol ou de drogue.


Mais, les responsables des jeunes ont été pris en partie par des parents de certains interpellés et condamnés, créant des dissensions entre différentes familles.


Condamnant l'assassinat du gendarme, les villageois ont décidé de reprendre du service et de collaborer avec les forces de sécurité, de manière à sécuriser Nzianouan dans le respect des lois.


Kd/lks/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ