x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 29 septembre 2022 | AIP

Des agents de médias en formation pour contribuer à changer la perception des populations sur le VIH

Abidjan- Une trentaine d’hommes/femmes issus d’organes de presse sont en atelier de réflexion à l’hôtel Côte Sud de Dabou depuis le mardi 27 septembre 2022, afin d’orienter leurs communications sur les avancées de la lutte en termes d’auto dépistage et de Prophylaxie préexposition (PrEP), pour pouvoir mieux communiquer et permettre de changer la perception des populations sur le VIH/Sida.


Selon le directeur coordonnateur du Programme national de lutte contre le Sida (PNLS), Professeur Ehui Eboi, le contexte dominé depuis pratiquement deux ans par la Covid-19 laisse croire qu’il n’y a qu’une seule maladie, alors que les autres maladies n'ont pas disparu, continuent d’évoluer et de tuer.


Il a relevé l'importance d'associer les hommes de médias, chaque année, sur le bilan de la situation du VIH dans le pays, avoir les vrais chiffres/données pour informer nos populations, et d’annoncer que la Côte d’Ivoire a amorcé sa transition épidémiologique car elle est en train d’inverser la trajectoire du Sida.


« Il est important que toute la population le sache, il est aussi important que tous les efforts soient orientés pour que cette inversion soit irréversible, parce que nous avons comme objectif d’arriver à l’horizon 2030 à l’élimination du Sida comme problème majeur de santé publique dans notre pays. Les efforts doivent être conjugués et qui, mieux que vous, les meilleurs relais, pour porter l’information auprès des populations », a-t-il expliqué.


Le chef de service Communication du PNLS, Dr Alia Silué-Coulibaly, a affirmé que cette rencontre avec les médias sera institutionnalisée chaque année pour les organes de presse. « Il est important de mettre les hommes de médias à niveau avec différentes sessions de formation », a-t-elle affirmé.


Cet atelier de cinq jours permettra aux participants issus de la presse écrite, des médias en ligne et audiovisuels d’être mieux outillés à communiquer sur le nouveau visage du VIH, d’avoir de meilleurs connaissances sur l’auto dépistage et la PrEP, de produire des articles et/ou conduire des émissions sur le VIH, de diffuser des informations justes qui répondent aux directives et priorités nationales…


La Côte d’Ivoire qui a une prévalence de VIH de 2,1% (Spectrum 2020) dans la population générale, est l’un des pays les plus affectés en Afrique de l’Ouest. Depuis mars 2020, la PrEP est mise en œuvre à l'endroit des adolescents et jeunes femmes de 15-24 ans vulnérables, et de la personne séronégative du couple sérodifférents. L'auto dépistage et la PrEP ont été identifiés comme stratégies complémentaires pour toucher certaines cibles des populations difficiles à atteindre par les services de routine.


tls/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ