x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 2 octobre 2022 | AIP

La HABG annonce des manuels d’introduction de la lutte contre la corruption à l’école

Aboisso, Le secrétaire général de la Haute autorité pour la bonne gouvernance (H ABG), Henri Augustin Aka, a annoncé samedi 1er octobre 2022, la fin du processus de rédaction des manuels destinés à l’introduction de l’enseignement de la lutte contre la corruption au cours d’une conférence de presse tenue à Assinie-Mafia.


M. Aka, a relevé, au nom du président de la HABG, N’golo Coulibaly, que la HABG, en plus de son combat contre la corruption, a aussi pour mission de construire une société ivoirienne où règnent les valeurs d’intégrité et de probité et est donc engagée dans des actions « fortes de prévention » d’où ce projet d’introduire l’enseignement de la lutte contre la corruption à l’école.


Ces manuels élaborés vont de l’enseignement préscolaire à l’enseignement supérieur en passant par le primaire, le secondaire, l’enseignement technique et professionnel, les grandes écoles de formation professionnelle entre autres. Il s’agit des livres destinés aux élèves et aux enseignants.



La table de séance lors de la conférence de presse


Ils ont été élaborés avec la participation d’experts issus des ministères de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, de l’Ecole nationale d’administration (ENA), de l’Ecole nationale de police (ENP) et de l’Institut national de formation judiciaire (INFJ), à travers l’école des greffes et l’école de magistrature.


Ce projet, après la phase d’élaboration des manuels et autres documents, suivra d’autres étapes.


Un atelier de validation des manuels, des guides et des syllabus aura lieu en décembre 2022, en présence des acteurs et partenaires du système éducatif ivoirien ainsi que des bailleurs de fonds.


Les documents validés seront transmis au Gouvernement pour adoption sur présentation conjointe des ministères concernés, ensuite viendra l’édition des différents manuels, programme et guides élaborés, la formation des formateurs, l’extension et la généralisation de l’enseignement sur la lutte contre la corruption au niveau national, l’adoption par le Gouvernement de la nouvelle discipline et l’évaluation de cet enseignement, a révélé le directeur de la sensibilisation et éducation de la HABG, Achiaou Jacques III.


Il a fait savoir que la phase d’expérimentation entamée dans des établissements ira jusqu’en 2025.


Pour lui, ce projet se justifie par la fait que l’éducation apparait de loin comme la moyen le plus important de prévention de la corruption comme l’a réaffirmé la dernière conférence des chefs d’Etat tenue à l’occasion de la Convention des Nations Unies contre la corruption qui a eu lieu en décembre 2021 à Sharm El Cheikh en Egypte.


Le projet d’introduction de la lutte contre la corruption à l’école a été lancé le 18 juillet 2019, à Abidjan, rappelle-t-on.


(AIP)


akn/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ