x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 7 octobre 2022 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire : en marge de leur forum avec la BAD, des organisations société civile sondent les engagements de la Banque

© Abidjan.net Par DR
Côte d'Ivoire : en marge de leur forum avec la BAD, des organisations société civile sondent les engagements de la Banque

A l’initiative de l’ONG Lumière Synergie pour le Développement (LSD) du Sénégal, le groupe de travail sur la BAD composé de 17 organisations non régionales basées en Afrique, s’est réuni le 5 octobre 2022 à Abidjan, autour d’un atelier de stratégie de la société civile. 

En effet, il s’agit d’un forum alternatif, en marge du forum Banque africaine de développement-société civile, dont le thème : « engager la société civile pour une résilience et une transition énergétique juste en Afrique », qui va se tenir les 6 et 7 octobre 2022 à Abidjan.

A la veille de ces assises, le groupe de travail sur la question de la transition énergétique de la BAD, appelle l’institution bancaire à plus de transparence et d’inclusion dans la mobilisation des Organisations de la société civile au rendez-vous de ce forum.

« Nous nous sommes donnés les moyens de nous réunir à Abidjan avec des communautés qui sont hôtes des projets de la BAD pour échanger nos expériences par rapport aux projets et politiques sectorielles de la Banque en faveur de ces OSC là », a précisé Aly Marie Sagne, directeur exécutif de l’Ong LSD Sénégal. 

Il a fait savoir qu’il a été question pour ces OSC de se prononcer sur la crise climatique et comment la BAD entend accompagner les pays africains à une résilience en carbone et face au changement climatique.

« C’est une alternative ouverte, où on peut discuter de tout tant que c’est lié au développement de l’Afrique et aux investissements et opérations de la BAD », a-t-il souligné.

Cette rencontre a bénéficié du partenariat de BIC (Bank information center), une ONG américaine qui collabore avec la société civile africaine sur des questions de bonne gouvernance et de changement climatique.

Selon son directeur environnemental et développement durable, Ladd Connel, la collaboration des OSC avec les organismes internationaux doit reposer sur 04 principes fondamentaux. 

Il s’agit de la transparence (bonne gouvernance), la durabilité (base du développement), l’inclusion et la comptabilité (ceux qui gouvernent doivent être comptables de leur gestion).

« Ce n’est pas que les politiques de la BAD sont mauvaises, mais il faut plus de diligence et de suivi dans leur application. Il faut éviter ou minimiser, mitiger ou compenser (dédommager des communautés ou personnes) les impacts négatifs des projets de grande envergure de la BAD », a souhaité Ladd Connel, directeur environnemental de la BIC.

En outre, selon la source : www.afdb.org, le cadre institutionnel et opérationnel de la BAD pour l'engagement avec la société civile porte sur plusieurs axes dont l’amélioration des résultats et l'efficacité des projets de la Banque ; Maximiser l'impact des initiatives importantes, en termes de développement, afin d’accroitre les efforts sur des projets de développement inclusifs et axés sur les personnes qui prennent en compte les besoins réels de la population - en particulier les plus vulnérables ; L'appropriation au sein des communautés : assurer la durabilité et l'inclusion des programmes de développement de la Banque.

Notons que le Forum BAD-société civile, édition 2022 se fera la plateforme du dialogue constructif que poursuivent la Banque et les organisations de la société civile (OSC) sur les défis et les opportunités de l’agenda climat et énergie, en amont de la COP27. 


Rk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ