x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 11 octobre 2022 | Abidjan.net

Chaîne de valeur hévéa: le PCCET présente les résultats de ses missions auprès des acteurs de la filière

© Abidjan.net Par REDD+
Projet REDD+ de la Mé : Une technique de saignée améliorée de l’hévéa pour doubler la quantité de caoutchouc récoltée.
Abidjan, le 29 Mars 2019 - L’Agence Française de Développement (AFD) et le Secrétariat Exécutif Permanent de la REDD+ (SEP REDD+) ont effectué une visite de terrain à Mopodji, à proximité de la forêt classée de Yaya, dans le département d’Alépé. Cette visite avait pour objectif de présenter l’état d’avancement de la mise en œuvre des activités du projet REDD+ de la Mé.

Le Projet des Chaines de valeur Compétitives pour l’Emploi et la Transformation économique (PCCET) qui a récemment conduit une mission élargie d’échanges sur le terrain avec les acteurs du secteur dans les régions de l’Agnéby Tiassa, de la Mé, de l’Indénié Djuablin, du Tonkpi, du Cavally, du Loh-Djiboua, de la Nawa et de San-Pedro va présenter ses résultats au cours d'un atelier à San-Pedro. 


Les résultats de cette mission conduite dans le cadre d’un dialogue public-privé entre le 01 juillet et le 19 août 2022 seront présentés lors d’un atelier les 11 et 12 octobre 2022 à San Pedro, indique ub communiqué transmis lundi soir à Abidjan.net . 


De façon pratique, il s’agira pour Arthur Coulibaly, Coordonnateur du PCCET et ses équipes d’analyser de manière participative les contraintes majeures de la chaîne de valeur hévéa. Les participants vont également analyser les causes profondes associées aux contraintes majeures identifiées, proposer des solutions opérationnelles et le plan d’actions de la mise en œuvre desdites solutions.


Sur le plan national, il est important de souligner que le secteur de l’hévéa fournit près de 330 000 emplois directs. Par ailleurs, la production de l’hévéa est caractérisée par la présence de plus de vingt-sept (27) usines cumulant une capacité nominale de traitement d’environ 853 000 tonnes de caoutchouc sec par an.


Le PCCET est un projet financé par la Banque mondiale et mis en exécution par une Unité de Coordination rattachée au Cabinet du Premier ministre. Le PCCET vise à améliorer l’accès au financement et la compétitivité des chaînes de valeur de l’hévéa, du palmier à huile, de l’ananas, de la mangue du karité, du plastique et du textile & habillement en vue de la commercialisation de produits à forte valeur ajoutée.


Premier pays producteur de caoutchouc en Afrique et 4ème mondial, la Côte d’Ivoire est passée, entre 2018 et 2020, de près de 602.000 tonnes à 955.570 tonnes équivalent caoutchouc sec.



A N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ