x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 31 octobre 2022 | Fraternité Matin

Intégration africaine: Le Bureau Cedeao de la Côte d’Ivoire valide son plan stratégique 2023-2027

© Fraternité Matin Par DR
Cérémonie d'ouverture de l'atelier de validation du plan stratégique du bureau national la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEAO)
Le bureau national de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) en Côte d'ivoire a initié ce jeudi 27 octobre 2022 à Noom hôtel Abidjan un atelier de validation du plan stratégique quinquennal (2023-2027). L'élaboration de ce plan stratégique vise à accroître la capacité de l'Etat de Côte d’Ivoire à faire face aux défis régionaux en relation avec les autres pays de la communauté.

Les parties prenantes, à savoir les organisations de la société civile, les ministères techniques et le Bureau national de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Bnc-Cedeao), viennent de valider l’ultime étape de la mise en oeuvre de la politique d’intégration africaine pour cinq ans.


L’atelier de validation s’est tenu, hier, à Noom Hôtel, au Plateau.Dénommé Plan stratégique 2023-2027, ce programme s’arrimant au Plan national de développement

(Pnd) 2021-2025 de la Côte d’Ivoire est tiré de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, afin de doter le continent d’une nouvelle vision à l’horizon 2050.

Selon Sandra Folquet, responsable du Bureau national Cedeao de la Côte d’Ivoire, qui assure la conduite des missions de l’organe, sous l’égide du ministère d’État, ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, le plan stratégique vise plusieurs objectifs.


Entre autres donner une meilleure visibilité aux actions de la Cedeao sur le plan national et régional, être en phase avec les mutations en cours dans la région et en

Afrique. Tout en étant inclusif et participatif, il permettra de définir des axes stratégiques, d’élaborer la matrice d’actions et aussi précisera la durée et le coût estimatif susceptible d’apporterrgt5rtrtgsAXDle changement attendu. «

Chères parties prenantes, ce plan est désormais le nôtre !


Nous devons le porter haut dans l’estime de nos différents responsables afin qu’il soit intégré dans le dispositif national de planifi cation », soutient-elle.

Au nom de la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Brahima Sangaré, conseiller technique, a salué l’implication

des parties prenantes sans lesquelles le résultat final qui fait de la Côte d’Ivoire le premier État parmi les 15 de la région à avoir ce guide, n’aurait pas été atteint.

Grâce à elles, dit-il, «la Côte d’Ivoire dispose d’un instrument de gouvernance qui cadre avec la vision du ministère d’État et fait de lui un levier du développement économique et social de notre nation ». Tout en se félicitant de ce résultat, il soutient que le Plan stratégique 2023-2027 se présente comme l’un des outils les plus pertinents dans la structuration et l’organisation d’une entité qui vise un management effi cient.


A sa suite, Jérôme Wanyou, représentant Fanta Cissé, Représentante résidente de la Commission Cedeao en Côte d’Ivoire, a félicité la Côte d’Ivoire pour son dynamisme et s’est engagé à partager son modèle aux quatorze autres pays membres de le Cedeao.


HERVE ADOU

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ