x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 4 octobre 2022 | AIP

La CEDEAO forme les acteurs du domaine portuaire sur les normes de sûreté et de sécurité maritimes

Abidjan- La Commission de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’association de gestion des ports de l’Afrique de l’Ouest et du centre (AGPAOC) ont procédé lundi 03 octobre 2022 à Cotonou au Bénin, au lancement d’une formation des acteurs du domaine portuaire sur les normes de sûreté et de sécurité maritimes.


Ce séminaire qui se tient au centre de formation professionnelle (CFP) de l’AGPAOC porte sur le thème, « le Code International pour la Sûreté des Navires et des Installations Portuaires (ISPS) et la mise aux normes des ports pour le renforcement de la sureté et de la sécurité maritimes et portuaires en Afrique de l’Ouest ».


La formation qui s’achève vendredi 14 octobre s’inscrit dans le cadre du plan d’actions prioritaires 2020-2024 pour éradiquer le terrorisme dans l’espace CEDEAO, notamment dans sa composante 4 relative au renforcement de la gestion et du contrôle sécuritaire aux frontières terrestres, aériennes, maritimes et fluviales ainsi que du plan d’actions pour la mise en œuvre de la stratégie maritime intégrée de la CEDEAO (SMIC), rapporte un communiqué transmis à l’AIP.


« L’importance des ports dans le dispositif économique de nos pays, en fait également une cible privilégiée pour les groupes armés terroristes dont l’objectif avoué est de rejoindre les Etats côtiers de l’Afrique de l’Ouest », a relevé le représentant résident de la CEDEAO au Bénin, Amadou Diongue.


Il est donc urgent et impératif de prendre des mesures susceptibles de permettre l’application des normes pour le renforcement de la sûreté et de la sécurité maritimes et portuaires en Afrique de l’Ouest, a-t-il soutenu.


Pour le président de l’AGPAOC, Luluge Michael, en dépit des efforts de coopération régionale, la sécurité maritime sera toujours déficiente si les ports ne sont pas adéquatement sécurisés comme l'exige le code ISPS.


Lui emboitant le pas, le directeur du CFP de l’AGPAOC, Phillipe Bocco a fait remarquer l’importance de cette formation qui permettra aux participants d’avoir une connaissance approfondie des codes au profit d’une lutte efficace contre l’insécurité sous toutes ses formes dans la zone maritime Ouest africaine.


L’objectif principal de cette formation est de renforcer les capacités des personnels des ports et des acteurs impliqués dans la sûreté et la sécurité des ports et des espaces maritimes en Afrique de l’Ouest selon les normes du Code ISPS et du Code IMDG (Code Maritime International des Marchandises Dangereuses), souligne le document.


Les participants à ce séminaire sont des experts de la sûreté et de la sécurité maritimes des Etats membres de la CEDEAO, notamment les autorités portuaires, les affaires maritimes, le conseil des chargeurs, la marine nationale, le haut commandement de la gendarmerie nationale, les représentants de la Commission de la CEDEAO, et les centres maritimes de coordination.


A l’issue de la formation, une table ronde d'échange sur les enjeux sécuritaires dans le domaine portuaire et maritime, sera organisée. Des recommandations y seront formulées, précise le communiqué.


gak/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ