x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 11 novembre 2022 | AIP

L’Assemblée nationale valide le budget du ministère de la Communication et de l'Économie numérique

Abidjan- Le ministre de la Communication et de l’Économie numérique, Amadou Coulibaly, a obtenu, mercredi 09 novembre 2022, le vote des députés membres de la Commission des affaires économiques et financières (CAEF) du budget de l’année 2023, d'un montant de 84 614 708 123 FCFA.


Ce budget est reparti par programme et par nature de dépense, a expliqué M. Coulibaly.


Ainsi, le budget du programme 1 se chiffre à 5 449 144 536 FCFA, soit 6,44 % du budget global du ministère. Celui du programme 2 se chiffre à 12 370 571 551 FCFA, soit 14,62 %. Enfin, le programme 3 est évalué à 15 979 992 036 FCFA, soit 18,88 %.


Le budget des comptes spéciaux du Trésor se chiffre à 50 815 000 000 FCFA, soit 60,05 % du budget global. Le budget cumulé de l’année 2023 est donc évalué à 84 614 708 123 FCFA.


« La politique nationale en matière de Communication et d’Économie numérique reflète l’ambition du Gouvernement de satisfaire les populations relativement aux grandes questions relevant du domaine de la communication et de l’économie numérique (presse écrite, presse en ligne, audiovisuel, communication publicitaire, téléphonie, internet et la poste) », a indiqué le ministre.


Amadou Coulibaly a partagé son ambition de faire figurer la Côte d’Ivoire parmi les 20 premiers pays respectueux de la liberté de la presse de Reporters sans frontière (RSF). Le pays est passé de la 66e place en 2021 à la 37e place en 2022, sur 180 pays.


Au titre de l’année 2022, le budget du département de la Communication et des Médias a été exécuté à 76%, et celui de l’Économie Numérique et de la Poste à 98%.


Le ministère de la Communication et de l’Économie numérique a plusieurs missions dont l’élaboration des lois et des règlements en matière de communication; la coordination des actions de la communication gouvernementale; la promotion de labels « Côte d’Ivoire » en liaison avec les autres départements ministériels; la vulgarisation des lois et règlements sur la presse, l’audiovisuel, la communication publicitaire et les nouveaux médias.


bsp/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ