x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 13 novembre 2022 | AIP

Adoption du Budget 2023 : Moussa Sanogo salue les débats constructifs entre les députés et les ministres

Abidjan- Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo s’est réjoui dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 novembre 2022 de la qualité des débats, lors du vote des crédits budgétaires entre les députés membres de la Commission des affaires économiques et financières de l’Assemblée nationale (CAEF) et les différents ministres.


Du lundi 07 au jeudi 10 novembre 2022, chaque membre du gouvernement a défendu ses crédits budgétaires devant les parlementaires.


«Les échanges constructifs qui ont eu lieu lors de l’examen de ce projet de loi de finances portant Budget de l’Etat pour l’année 2023 nous ont enrichis et permis d’apprendre des informations fraîches et actuelles du terroir. J’ai été encore convaincu et réconforté que la représentation nationale et l’exécutif ont une passion commune, la Côte d’Ivoire, une vision commune», a relevé M.Sanogo.


Il a salué la pertinence des débats qui ont tourné sur la mobilisation adéquate des ressources et la juste répartition des richesses nationales pour un idéal commun, le bien-être des populations, autant celles du milieu urbain que des zones rurales.


Après quatre jours d’intenses travaux, la CAEF de l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 novembre 2022, le projet de loi de finances portant budget de l’Etat pour l’année 2023 et son annexe fiscale.


A l’issue du vote, l’émissaire du gouvernement a traduit sa joie de voir ainsi validé le projet de budget de l’Etat pour l’année 2023 qui s’équilibre en ressources et en charges à 11.694,4 milliards Fcfa, enregistrant une progression de 18,4% par rapport à 2022.


Il est structuré en 32 dotations et 137 programmes, répartis au sein des Institutions et ministères.


Concernant l’annexe fiscale 2023, il a expliqué qu’elle est plus réduite que par le passé, pour tenir compte de la conjoncture internationale difficile et des situations sociales qu’elle engendre au plan national.


Bsp/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ