x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 1 décembre 2022 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire: les professionnels du secteur de la pêche bénéficient désormais des techniques de transformations du poisson

© Abidjan.net Par CT
Atelier de sensibilisation, d’information et de formation des acteurs de la transformation des produits halieutiques
A l’occasion de l’atelier couplé aux journées portes ouvertes pour la promotion du Surimi en Côte d’Ivoire du 29 au 30 novembre 2022, à Abidjan, les acteurs du secteur de la pêche ont renforcé leurs capacités techniques de transformation du poisson et des produits de pêches pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations

A l’occasion de l’atelier couplé aux journées portes ouvertes pour la promotion du Surimi en Côte d’Ivoire du 29 au 30 novembre 2022, à Abidjan, les acteurs du secteur de la pêche ont renforcé leurs capacités techniques de transformation du poisson et des produits de pêches pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations.


Ces journées pour Christiani Buani, chef des Opérations représentant Directeur par intérim du CERFAM, Patrick Teixeira vise à promouvoir et à vulgariser non seulement le SURIMI et les produits de pêches, mais aussi à transférer les techniques et pratiques innovantes en matière de transformation du poisson et des ressources halieutiques en Côte d’Ivoire et dans la sous-région.


Elle a également appelé de tous ses vœux à une synergie d’action. « Nous devons travailler conjointement pour promouvoir le partage et l’adoption des bonnes pratiques et leçons apprises dans la transformation du poisson et la production du Surimi dans ce centre afin d’assurer une mise à l’échelle à travers le District d’Abidjan, mieux la Côte d’Ivoire toute entière», a-t-elle souhaité vivement.


Dans son adresse, Jean Pierre Konan Banny, au nom du Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, a encouragé les parties prenantes à prendre une place dans le nouveau programme d’activités du Centre Surimi élaboré pour l’année 2023.


A cet effet, il est prévu selon Konan Banny, le renforcement de capacité de plus de 1800 femmes au terme de 36 sessions de formation ainsi que l’installation et la commercialisation des produits sur des marchés plus prometteurs. Le coût du programme est estimé à 310 597 500 FCFA, soit un peu plus de 477 842 dollars US, a-t-il précisé.


Le CERFAM est un catalyseur et un facilitateur de bonnes pratiques et de solutions innovantes générées ou adaptées au contexte africain. Le Centre poursuit sa mission de transformer les bonnes pratiques contre la faim et la malnutrition en opportunités afin de faire avancer la mise en œuvre de l'Objectif de Développement Durable (ODD) 2 en Afrique, à travers la coopération Sud-Sud et le renforcement des capacités. 


CT

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ