x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 7 décembre 2022 | Abidjan.net

Agriculture : ouverture à Abidjan d’une conférence internationale pour réduire les pertes post-récolte en Côte d’Ivoire

© Abidjan.net Par JB
Agriculture : ouverture à Abidjan d’une conférence internationale pour réduire les pertes post-récolte en Côte d’Ivoire
Une conférence internationale dite hybride sur les pertes post-récolte s’est ouverte mercredi 7 décembre 2022, à Abidjan à l’initiative de l'Agence allemande de coopération internationale ''GIZ'' .

Une conférence internationale dite hybride sur les pertes post-récolte s’est ouverte mercredi à Abidjan à l’initiative de l'Agence allemande de coopération internationale ''GIZ'', a constaté Abidjan.net sur place dans la capitale économique ivoirienne.


Cette conférence qui réunira pendant quarante-huit heures des professionnels du secteur agricole, vise notamment à réduire les pertes post-récolte en Côte d’Ivoire.


A cette occasion, Stella Gaetani, chargée de mission pour la coopération économique et le développement de l’ambassade d’Allemagne en Côte d’Ivoire, a dit l’engagement de son pays à œuvrer pour la réduction des pertes post-récolte en Côte d’Ivoire soulignant que la Côte d’Ivoire est un partenaire privilégié de l’Allemagne.


Poursuivant , elle a indiqué que cette conférence permettra de présenter des solutions technologiques pour la transformation des produits après récolte.


Dans la foulée, elle a fait savoir qu’en 2021, 820 millions de personnes étaient affamées dans le monde.


Pour sa part, Magnus Schmid, le coordonnateur du Cluster Agriculture au GIZ Côte d’Ivoire, a affirmé que durant cette conférence, la problématique des pertes post-récoltes sera largement débattue.


‘’ Ces pertes post-récolte sont une problématique pour tous les acteurs de l’agriculture. Ce sont au moins au moins 30% des pertes post-récolte qui sont enregistrées et évaluées à plusieurs milliards FCFA’’, a fait savoir M. Magnus.


‘’ Les pertes post-récolte sont l’un des problèmes de l’Agriculture des pays africains… Ces pertes concernent les tubercules, les racines, les fruits et les légumes. La Côte d’Ivoire ne peut se permettre de perdre 20% de ces céréales’’, a estimé, à son tour, Kobenan Kouassi Adjoumani, le ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement rural.


Selon M Adjoumani, plusieurs facteurs expliquent ces pertes post-récolte. Il a énuméré entre autres, l’emploi des mauvaise techniques de stockage, le mauvais état des routes et des pistes et l’insuffisance des infrastructures de transport qui réduisent l’accès au marché des produits.


‘’ La réduction des pertes alimentaires semble être un pilier essentiel des futures stratégies alimentaires nationales. Il nous faut investir de plus en plus dans les technologies’’, a conseillé le ministre de l’agriculture.


Un concours récompensant la meilleure star-up qui propose des solutions innovantes pour réduire les pertes post-récoltes, a été remporté par la star-up ‘’ BII CI’’.


Par ailleurs, cette conférence est meublée par des panels et une exposition de produits agricoles.


L.Barro

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ