x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le dimanche 22 janvier 2023 | AIP

La CNPS a revalorisé les pensions de retraite de près de 25% en 10 ans (Directeur général)

© AIP Par FN
Cérémonie de présentation de voeux à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS)
Abidjan le 20 janvier 2023. A l'occasion du nouvel an, la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) a organisé ce vendredi une cérémonie de présentation de voeux du personnel de l'institution au directeur général et au président du conseil d'administration à l'espace Latrille Event sis à Cocody. 

Abidjan, La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) de Côte d’Ivoire a revalorisé les pensions de retraite de près de 25% en 10 au profit des travailleurs du secteur privé, a révélé, vendredi 20 janvier 2023, à Abidjan, son directeur général, Denis Charles Kouassi, au cours d’une cérémonie de présentation de vœux.


«Alors que nous n'avions connu qu'une seule revalorisation de 2002 à 2011 de 2,59 % intervenue en 2008, les performances enregistrées par la CNPS, ces 10 dernières années, nous ont permis de revaloriser les pensions de retraite respectivement de 8% en 2014, de 5% en 2016, de 5% en 2020 et de 5% en 2022, soit une revalorisation totale de près de 25% en 10 ans», a-t-il informé.


Outre la pension de retraite, les rentes d'accident de travail ont aussi connu une augmentation de 8% en 2017, de 5% en 2020 et de 3% en 2022 soit près de 20 % d'augmentation et les allocations familiales figées depuis environ 30 ans ont été multipliées par trois sur ces 10 dernières années, passant de 1.500 FCFA à 5.000 FCFA par mois et par enfant.


Des études sont actuellement en cours pour passer très prochainement le montant des allocations familiales à 7.500 f CFA par mois et par enfant.


Le renforcement du niveau de toutes les prestations est relatif aux performances et résultats financiers positifs enregistrés par la CNPS depuis ces dernières années.


D’un déficit cumulé de près de 200 milliards de FCFA de 2005 à 2011, la caisse de prévoyance sociale a rebondi en réalisant à ce jour, un portefeuille global de 1.010 milliards FCFA.


Cette prouesse est partie des réformes paramétriques pour une revalorisation du taux de cotisation de 8% à 12% et ensuite à 14%. Aussi, la modification de l'âge de départ à la retraite qui est passé de 55 ans à 60 ans.


Ainsi, dès la mise œuvre de la réforme, le résultat net de l'entreprise est passé de 8,9 milliards FCFA en 2012, pour atteindre progressivement 125 milliards en 2021. Les différents résultats positifs ont permis à la caisse de conforter le portefeuille financier et monétaire passant de 26 milliards FCFA en 2012 pour atteindre 748 milliards FCFA en 2022.


En intégrant le portefeuille immobilier de 262 milliards, le portefeuille global de l'Institution est de 1010 milliards FCFA en 2022.


De même, les produits financiers sont passés d’un milliard FCFA en 2012 à 30,7 milliards FCFA actuellement.


Pour l’année 2023, la CNPS va intensifier la vulgarisation du Régime social des travailleurs indépendants (RSTI ), l'ouverture de nouvelles agences de proximité notamment à Port Bouët, à Bingerville et dans d'autres localités à l'intérieur du pays, accroitre la politique d'investissement dans des domaines porteurs de l'économie nationale, la mise en œuvre de l'assurance chômage et la retraite logement.


(AIP)


Bsp/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ