x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le mardi 24 janvier 2023 | CICG-Côte d’Ivoire

Santé : les efforts du gouvernement ont amélioré les indicateurs en 2022

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Santé : les efforts du gouvernement ont amélioré les indicateurs en 2022

L’année 2022 a été une année charnière pour le secteur de la santé. La dynamique de réforme du système et la mise en œuvre de grands chantiers ont non seulement contribué à rendre ce secteur résilient, mais ont surtout permis d'améliorer ses indicateurs.


Ainsi, un point d'honneur a été mis sur la poursuite du programme hospitalier. 242 Établissements Sanitaires de Premiers Contacts ont ainsi été réhabilités et équipés. Des Centres hospitaliers régionaux (CHR) ont été construits et équipés à Aboisso, Adzopé, Man, San Pedro. 

Deux hôpitaux généraux ont également été construits et équipés à Danané, Méagui. Trois autres ont été réhabilités et équipés à Bassam, Yopougon Attié et Adjamé.


De manière globale, l'année 2022 a vu la mise en œuvre des réformes clés du secteur, notamment, la transformation du statut juridique des hôpitaux pour aboutir à plus de flexibilité dans leur fonctionnement, à l’harmonisation des prix des poches de sang à 3 000 FCFA, et à la généralisation de la CMU, avec 1 248 établissements prestataires de soins dont 1043 établissements publics.


Ces efforts ont porté leurs fruits. Le taux de mortalité maternelle est passé de 614 à 385 décès / 100 000 naissances vivantes et le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans s’est établi à 74 pour 1 000 naissances vivantes contre 96 pour 1 000 naissances vivantes en 2021.


En 2022, d'importants succès thérapeutiques ont été enregistrés. Le taux de guérison de la tuberculose est passé de 86% et 75%. 100% des cas de paludisme simple ont été traités par les antipaludiques (CTA). Plus de 19 000 femmes souffrant du cancer du col de l’utérus ont été dépistées et prises en charge.


En vue d’améliorer l’offre de soins et d'accélérer le rapprochement des populations avec les centres de santé, le gouvernement a décidé de déployer la CMU dans les établissements sanitaires restants en 2023, de procéder à l’achèvement de l’Institut de Cardiologie de Bouaké, de construire le pôle gynéco-obstétrique et pédiatrique du CHU de Cocody, de réhabiliter le CHU de Yopougon.

De même, le démarrage des travaux de la construction du CHU d’Abobo, des CHR de Minignan, d'Odienné ainsi que des hôpitaux généraux de Kong, Tiassalé, Gbéléban, Kouto et Ouangolo est effectif.


Toujours sur le plan de la santé, les autorités entendent poursuivre la vaccination contre la Covid-19 pour atteindre l’objectif vaccinal de 70% de la population, assurer une progression vers l’atteinte des 3x95% dans la lutte contre le VIH.

Tous ces résultats ont été rendus possibles grâce au leadership du Président Alassane Ouattara et de son équipe gouvernementale dirigée par le Premier Ministre Patrick Achi. Ces actions ont eu pour effets de doter davantage le secteur de la santé en moyens matériels et humains afin de faire face aux besoins de la population et aux urgences sanitaires.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ