x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le mercredi 25 janvier 2023 | AIP

Le personnel médical de la gendarmerie nationale renforce leurs capacités sur les techniques d’urgences

Abidjan (AIP)- La Division Santé de la gendarmerie nationale a initié un séminaire, mercredi 25 janvier 2023, à la caserne d’Agban, en vue de renforcer les capacités d’une soixantaine de son personnel médical sur les techniques d’urgences.


Cette formation de trois jours s'inscrit dans le cadre des journées scientifiques de la Division Santé de la gendarmerie nationale. Elle portera sur les thèmes notamment les urgences en ophtalmologie, la gestion des urgences en cardiologie, les urgences chirurgicales, les urgences en diabétologie et le sauvetage au combat.


« Ce séminaire s'avérait très utile parce que le corps médical est au départ et à la fin de l’action militaire. Au début parce qu’il faut être en bonne santé pour être bon militaire et servir correctement. Aussi, il faut être en bonne santé pour travailler correctement. Il faut être en bonne santé pour aller en mission, en un mot être en bonne santé Donc pour occuper la fonction que la hiérarchie a voulu vous confiée », a déclaré le Commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le général de corps d’armée, Alexandre Apalo Touré, lors de l’ouverture dudit séminaire.


Pour le général Touré, « la santé est la chose la plus importante car elle fonde l’existence même de l’homme ».


Bien avant, il a instruit la Division Santé de son institution à mettre un accent particulier sur le social en souhaitant que tous les problèmes sociaux lui soient rapportés quotidiennement afin qu’il puisse agir pour que les gendarmes soient toujours opérationnels.


Le chef de la Division Santé, le médecin colonel major, Dr Atta Bossian Patrick, a exhorté les bénéficiaires à s’approprier cette formation pour pouvoir sauver les gendarmes soumis à de nombreuses contraintes sur le terrain notamment des attaques de coupeurs de routes.


Il a rappelé que la gendarmerie nationale compte 22 centres de santé dans toutes les légions afin d’être au mieux des populations et des gendarmes avec leurs familles.


(AIP)


tg/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ