x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 21 mars 2024 | Abidjan.net

Réduction des Pertes Post- Récolte : le Ministre Souleymane Diarrassouba préside la cérémonie de signature de convention entre I2T et O5 Technologie

© Abidjan.net Par DR
Réduction des Pertes Post- Récolte : le Ministre Souleymane Diarrassouba préside la cérémonie de signature de convention entre I2T et O5 Technologie
Le Ministre du Commerce et de l’Industrie a présidé la cérémonie de signature de convention entre la Société ivoirienne de technologie tropicale (I2T) et le cabinet canadien O5 Technologies, le mardi 20 mars 2024, au Plateau.

Le Ministre du Commerce et de l’Industrie a présidé la cérémonie de signature de convention entre la Société ivoirienne de technologie tropicale (I2T) et le cabinet canadien O5 Technologies, le mardi 20 mars 2024, au Plateau. Cette convention vise la mise en place d’une solution intelligente et durable de réduction des pertes post-récoltes (PPR) en Côte d’Ivoire estimées à près de 50% de la production.


« En Côte d’Ivoire le secteur agricole occupe plus de 2, 5 millions acteurs dont 98% sont constitués de femmes et produit une valeur ajoutée, estimée à 7 715 milliards Fcfa, soit environ 15% du Pib en 2023 », a d’emblée indiqué Dr. Souleymane Diarrassouba. Puis, d’ajouter que le vivrier constitue un secteur stratégique pour la Côte d’Ivoire et reste très dynamique avec un taux de croissance de 5.8% en 2023 et une valeur ajoutée évaluée à 2 011 milliards Fcfa.


Au-delà des performances dans ce secteur, le Ministre du Commerce et de l’Industrie a évoqué les pertes post-récoltes subies par la Côte d’Ivoire notamment dans le secteur vivrier. « La Côte d’ivoire enregistre pour les principales productions alimentaires de base des pertes importantes de 30 à 40% pour la banane plantain, 10 à 20% pour le manioc, 30 à 40% pour le manioc, environ 30% pour le riz, 20% pour le maïs, 20 à 30 % pour les légumes et 40% pour la mangue », a-t-il révélé.


Des pertes qui expliquent l’initiative de son Département ministériel à travers cette signature de convention entre I2T et O5 Technologies, qui marque le démarrage de l’étude de faisabilité, en vue d’apporter une solution appropriée aux PPR. A juste titre, le Ministre Souleymane Diarrassouba a noté que l’objectif de cet accord de partenariat est de mettre en place une plateforme multi produits et multi températures de conservation des produits agroalimentaires, afin de lutter efficacement contre les PPR.


Selon les estimations de l’étude de pré faisabilité, la mise en œuvre de cette solution intelligente et durable va générer plus de 1000 emplois directs et 25 000 emplois indirects après la première phase, un revenu potentiel de plus de 150 millions de dollars US. Ce projet est envisagé sous forme de Partenariat Public Privé avec un investissement envisagé de plus de 240 millions de dollars. La cérémonie a également enregistré les allocutions du président du Conseil d’administration de ’I2T, Kafana Siotini, des représentants de O5 Technologies et du bureau du Québec. 



An

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ