Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Travaux d`entretien routier : PIus de 12 milliards de FCFA décaissés
Publié le mercredi 7 septembre 2011   |  Tam-Tam d’Afrique




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

D'ici la fin de l'année 2011, les routes ivoiriennes présenteront un nouveau visage. Un programme d'urgence de bouchage des nids de poule à démarré depuis quelques mois et s'étend à toutes les communes de la ville d'Abidjan. « Le programme d'urgence qu'on a lancé d'ici à la fin de l'année 2011, c'est essentiellement de colmater les nids de poule sur les voies structurantes de la ville d'Abidjan. C'est un programme qui est concocté par le ministère des Infrastructures Economiques, d'un coût d'environ 12 milliards de FCFA », a indiqué le Directeur Général de l'Agence de gestion des routes (Ageroute), Bouaké Fofana, interrogé le vendredi 26 août dernier au Plateau, à l'occasion du lancement des activités du comité national en charge de la promotion et du développement des Partenariats Public-Privé (PPP) de Côte d'Ivoire. Il a insisté que cette opération concerne pour l'instant la ville d'Abidjan, mais va s'étendre à partir de 2012 à l'ensemble de la Côte d'Ivoire. « On a quelques projets en cours à l'intérieur, mais pour l'instant, c'est un programme d'urgence sur Abidjan », a précisé le DG de l'Ageroute. Il est également revenu sur le cas des feux tricolores qui constituent un réel problème aujourd'hui. Une situation qui a été aggravée par la crise post-électorale. On a un probIème aujourd'hui parce qu'on doit de l'argent aux opérateurs. Et, en sortant de la crise, beaucoup de feux ont été détruits », a déploré Bouaké Fofana qui a noté que la priorité aujourd'hui est de cannibaliser les feux des carrefours qui ne sont pas considérés essentiels, et de réparer ceux des carrefours qui sont vraiment sensibles. Il a espéré que dans le cadre du programme d'urgence, la réhabilitation des feux tricolores soit une priorité. En commençant, bien entendu par le Plateau, et ensuite les autres quartiers d'Abidjan. Il faut noter que ce programme d'entretien routier ne s'inscrit pas dans le cadre du Programme Présidentiel d'Urgence (PPU) qui lui prend en compte différentes composantes que sont : l'eau potable, la santé, l'éducation, l'électricité et la salubrité urbaine pour un coût total de 45 milliards de FCFA.

LIENS PROMOTIONNELS