Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2902 du 30/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

District d’Abidjan : Boka Akré Jean dirige la Chefferie Niangon-Adjamé (4)
Publié le vendredi 30 aout 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La chefferie Niangon-Adjamé, peuplée de 4 mille habitants est dirigée par Boka Akré Jean. Même si le chef lui-même est né dans son village ‘’Niangon-Adjamé’’, il dépend de la sous-préfecture de Bingerville, sur le plan administratif. Une petite balade dans la vie professionnelle du chef Boka Akré Jean nous révèle qu’il a été enseignant, aujourd’hui à la retraite. Ce n’est pas facile de croire que le chef de « Niangon-Adjamé n’a pas de génération. Nous étalons au grand jour, que le chef Boka Akré Jean est de la génération « Dougbo Dogba ». On ne peut parler de Niangon-Adjamé, sans parler de ses potentialités touristiques. Le village Niangon-Adjamé impose ses choix touristiques à ses visiteurs : la belle baie lagunaire, dont la mise en valeur reste parmi les perspectives d’avenir, du District autonome d’Abidjan. Comme tous les villages Atchan, ‘’Niangon-Adjamé a axé son développement économique que sur la production d’attiéké. Autre symbole fort de l’activité économique de Niangon-Adjamé, la pêche artisanale. Dans l’entourage du chef Boka Akré Jean, on ne manque pas de savoird’autant plus. que le village Niangon-Adjamé a un comité de gestion tradi-moderne : il y a le doyen d’âge de la génération Dougbo Dogba, Okro Djama Amos le secrétaire Kouassi Loba Paul, le président des jeunes Kouassi Dogbo Jean Jacques. Le parcours du chef Boka Akré Jean, à la tête du village Niangon-Adjamé commence le 1er juin 2006… date de son intronisation, pour le bonheur des populations du village Niangon-Adjamé.
Ben Ismaël

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires