Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les policiers chassés des maisons baillées lundi, si...
Publié le mercredi 6 aout 2014  |  Le Democrate
Comment




Les femmes propriétaires des maisons baillées menacent de chasser les policiers qui occupent leurs loyers lundi prochain, si l’État ne paye pas les arriérés au plus tard ce Samedi.
Selon la porte-parole du collectif approchée par Koaci.com, la situation qu’elles vivent est devenue insupportable et les impôts sont toujours à leurs trousses.
« Nous ne pouvons plus avec cette situation », a indiqué Madame Akoma d’entrée avant de poursuivre : « Il y a une semaine ce mardi que je viens de payer 231 .000 FCFA aux impôts, alors que nos maisons baillées ne sont pas payées par l’État. Nous donnons un ultimatum au gouvernement, si jusqu’au samedi prochain, les nouveaux dossiers, c’est-à-dire les contrats de janvier 2011 à ce jour ne sont pas payés, nous avons décidé de nous retrouver devant nos maisons pour mettre les occupants que sont le policiers dehors avec leur famille. Ce n’est pas la faute aux policiers, mais nous n’en pouvons plus. La plupart d’entre nous sont veuves, elles ont toutes les charges de leurs enfants. Moi qui vous parle, l’État me doit 8,9 millions de FCFA. Cela fait un mois qu’on a demandé de déposer nos dossiers mais jusque-là rien du côté du ministère. »
Pour rappel, le collectif des propriétaires femmes des maisons baillées regroupe 1060 membres. Ces dernières réclament le payement des arriérés des nouveaux dossiers qui remontent de 2011 à 2014 en raison de 70 000 FCFA le mois.
Commentaires


Comment