Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des directeurs d’auto-écoles en grève contre la lenteur des opérations du centre de gestion intégrée
Publié le mardi 14 octobre 2014  |  AIP
Permis
© Ministères par DR
Permis de conduire : après Abidjan, le CGI ouvre ses représentations de l’intérieur du pays
Lundi 08 septembre 2014.Les Centres de Gestion Intégrés sont désormais disponibles dans plusieurs villes de l’intérieur du pays dont Daloa, Yamoussoukro, Bouaké, etc.
Comment




Daloa - Des directeurs d’auto-écoles du Haut-Sassandra, soutenus par d’autres usagers des transports, ont manifesté lundi, leur colère en déclenchant une grève de 72 h contre la lenteur des opérations, notamment en ce qui concerne la délivrance du permis de conduire par le centre de gestion intégrée des transports (CGI).

La reforme qui induit la mise en place du CGI, selon la vision du ministre des Transports, Gaoussou Touré, a pour but d’assainir le milieu, mais surtout de faciliter le processus de délivrance des documents nécessaires aux activités des transports en ramenant les délais à 24h.

Mais selon Sangaré Lancina, délégué régional adjoint de la Fédération Ivoirienne des directeurs d’auto-écoles de Côte d’Ivoire (FENAECI), le non respect des délais indiqués par le ministère et bien d’autres disfonctionnements constatés au niveau de la structure ‘’Quipux’’, chargée de conduire les opérations, ont amené les directeurs des auto-écoles à descendre sur le site du centre de gestion intégrée des transports pour exprimer leur mécontentement.

Le ministère des Transports a dépêché une délégation pour calmer le jeu. De sorte que la grève entamée dès le matin a été suspendue à la mi-journée suite a des pourparlers entre la délégation venue d’Abidjan et les grévistes.

Au sortir des échanges, le vice délégué régional du FENAECI, relevant une certaine concurrence déloyale orchestrée par des agents de ‘’Quipux’’ au détriment des auto-écoles, dit espérer voir très rapidement des changements positifs s’opérer au niveau du CGI, afin que leurs candidats n’aient plus de soucis pour entrer en possession de leurs permis de conduire ou pour les renouveler.

(AIP)
yy/ask
Commentaires


Comment