Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santé publique: les agents du District d’Abidjan donnent leur sang
Publié le mardi 24 fevrier 2015  |  DISTRICT
Santé
© Autre presse par District
Santé publique: les agents du District d`Abidjan donnent leur sang
Mardi 24 février 2015. Le District Autonome d`Abidjan a initié une opération de don de sang au profit du Centre national de transfusion sanguine (CNTS).
Comment




Le District Autonome d'Abidjan a initié une opération de don de sang au profit du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), mardi 24 février. Deux sites ont été retenus pour cette importante opération prévue pour durer une seule journée : l'hôtel du District d'Abidjan, sis Abidjan-Plateau, et les locaux des services techniques du District d'Abidjan, situés à Marcory Zone 4.

Pour le Gouverneur Robert Beugré Mambé, ce type d’actions citoyennes sera institutionnalisé désormais au sein de l’institution qui compte plusieurs centaines de travailleurs, donc plusieurs centaines de donneurs potentiels.

Au dire de Dr Stéphane Djadan, médecin au service médical du District d'Abidjan, qui a situé les objectifs de cette opération de don de sang, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) assigne, par an, à chaque Etat, un prélèvement de sang sur 1% du total de sa population.

En Côte d'Ivoire, où la population est évaluée à 26 millions d'habitants, ce sont 200 000 poches de sang qui sont espérées. Malheureusement, selon les statistiques, les chiffres se situent bien en-deçà de la quantité de sang attendue.

Pour cette raison, le District d'Abidjan, qui se veut une entité au service des populations, a voulu répondre à l'appel lancé par l'OMS, en demandant à ses agents de donner leur sang, afin de sauver des vies humaines. "C'est un acte civique", a dit Dr Djadan qui a félicité toutes les bonnes volontés qui se sont engagées spontanément à se mettre à la disposition de leurs frères.

En ce qui concerne la qualité du sang prélevé, le médecin du District d'Abidjan s'est voulu rassurant : "Après l'opération de prélèvement, le CNTS va procéder à des tests et ne retiendra que le sang pur". Déjà, au niveau du District d'Abidjan, la présence du service médical vise à prendre en charge tout ce qui pourrait se poser comme problème aux donneurs de sang.

Puis il a conclu en demandant aux agents du District d'Abidjan d'accorder un grand intérêt à l'opération de don de sang. Un appel déjà entendu. En effet, dame Adèle Nézi, secrétaire à la direction de l'Informatique, des Nouvelles technologies et de l'Archivage électronique, comme bien de ses collègues qui se sont mobilisés, a dit être venue donner son sang parce qu'elle a des frères qui sont sur un lit d'hôpital. "Si cela peut sauver des vies, c'est une bonne chose."

SOURCE : DIRCOM DISTRICT ABIDJAN
Commentaires


Comment