Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Les Grandes Chancelleries recommandent l’institution d’une journée africaine du Mérite
Publié le jeudi 26 mars 2015  |  APA
7ème
© Abidjan.net par Marc Innoncent
7ème Conférence des Grandes Chancelleries d’Afrique Subsaharienne Francophone et de France
Mardi 24 Mars 2015. Abidjan. Le ministre d`Etat Albert Mabri Toikeusse représentant le chef de l`Etat Alassane Ouattara, a présidé la cérémonie d`ouverture de la 7ème conférence des grandes chancelleries d`Afrique de l`ouest et de France que la Côte d`Ivoire abrite pour la seconde fois.
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire) - Les travaux de la 7è conférence des Grandes Chancelleries d’Afrique de l’espace francophone ont pris fin, jeudi soir, par l’adoption de treize recommandations dont l’institution d’une ‘’journée africaine du Mérite’’, a constaté APA, sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Pendant quatre jours, treize Grands Chanceliers d’Afrique francophone subsaharienne et de France ont revisité, avec des experts, les traditions du mérite dans les civilisations africaines pour se donner les moyens de mieux comprendre les attentes des populations quant à la tradition moderne des médailles.

‘’La moisson a été bonne puisque les Grandes Chancelleries ont démontré leur ouverture aux réformes et aux remises en question dès lors qu’elles s’avèrent pertinentes’’, s’est réjouie Pr Henriette Dagri Diabaté, Grande Chancelière de Côte d’Ivoire dans son discours de clôture, notant des ‘’avancées importantes’’ dans la mise en œuvre du projet d’un ‘’ordre régional’’, énoncé depuis 2007.

Commentant les treize recommandations et résolutions adoptées par la 7è Conférence, elle s’est attardée sur celle portant ‘’institution de la journée africaine du mérite’’.

‘’ Je la trouve pertinente en ce que, un jour par an, à la même date, nous poserons, à l’unisson, des actions allant dans le même sens. L’occasion nous sera donnée de communiquer sur les missions de la Grande Chancellerie’’ a expliqué Pr Henriette Diabaté.

Selon elle, si au surplus, les Grandes Chancelleries arrivent à donner à cette journée une portée pratique et un cachet d’utilité publique, ‘’nous aurons avancé dans la promotion de la culture du mérite’’, condition nécessaire, a-t-elle poursuivi, pour ‘’l’avènement de sociétés plus justes, plus harmonieuses (…)’’.

Pour Mme Diabaté le mérite n’est pas une question de religion ou d’ethnie mais ‘’un phénomène de compétence ou de démarche. C’est le choix du travail, de l’effort, du courage et de la recherche de résultats’’ a-t-elle conclu.

Le Tchad et la République démocratique du Congo, jusque-là, observateurs, ont été admis comme membres de la Conférence des Grandes Chancelleries d’Afrique de l’espace francophone dont la 8è édition est prévue en 2017 en France.

Neuf Grands Chanceliers ont été faits Commandeur de l’Ordre national ivoirien et douze de leurs collaborateurs élevés au grade d’Officier.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment