Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Logements sociaux: Mme Ouattara redonne le sourire à cinq familles démunies à Adiopodoumé
Publié le vendredi 29 mai 2015  |  AIP
Dominique
© Présidence par David Zamblé
Dominique Ouattara préside la cérémonie d’ouverture du programme LEM aux populations défavorisées
Jeudi 28 mai 2015. Abidjan, Adiopodoumé. La Première dame, Dominique Ouattara, a redonné le sourire et la joie de vivre à cinq familles démunies, vivant pour certaines dans des zones à risque, en leur offrant des maisons conçues dans le cadre du projet "Lotissements à équipements modérés" (LEM).
Comment




Abidjan - La Première dame, Dominique Ouattara, a redonné, jeudi à Adiopodoumé, dans le district d’Abidjan, le sourire et la joie de vivre à cinq familles démunies, vivant pour certaines dans des zones à risque, en leur offrant des maisons conçues dans le cadre du projet "Lotissements à équipements modérés" (LEM).

Mme Ouattara, sensible aux cris de cœur lancés par ces familles défavorisées mal logées, a, lors de l’ouverture du programme LEM aux populations cibles, posé un "acte de générosité", en vue de soutenir l’action du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, qui, à travers son programme de logements sociaux, veut permettre à chaque ivoirien d’avoir un toit.

"C’est avec un grand plaisir que je préside, aujourd’hui, la cérémonie d’ouverture du programme LEM aux populations défavorisées (…) J’ai accueilli le projet LEM avec beaucoup de satisfaction, car l’on connait toutes les difficultés liées au logement social dans notre pays (…) Ces difficultés ont souvent amené nos frères et sœurs à vivre dans des habitations précaires situées dans des zones dangereuses. C’est donc avec beaucoup d’émotion et une infinie gratitude que je me joins à vous pour offrir cinq maisons à des familles qui en ont besoin (…)", a affirmé la Première dame en présence du ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Mamadou Sanogo, et de la ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Ouloto.

Au nom des bénéficiaires, dame Tehoua Prica a exprimé sa gratitude à l’épouse du chef de l’Etat ivoirien.

"Les mots nous manquent, nous les déguerpis des zones à risques, nous les habitants des quartiers précaires, nous les veuves (…) Ne dit-on pas qu’il y a un Dieu pour les pauvres. Aujourd’hui, vous êtes notre déesse ( …) Maman Dominique merci pour tout ce que vous faites pour les familles", s’est-elle exprimée.

Les familles Angama Téhoua, Konan Affoué Marie, Monin Cha Josephine, Makoti Bamba et Sahié Yolande sont les heureuses bénéficiaires des logements sociaux de la Première dame.

Par ailleurs, Mme Ouattara a invité les autres résidents des quartiers précaires et des zones à risques à participer au programme LEM en devenant propriétaires de leurs logements dans un quartier sécurisé et aménagé.

La fondatrice de Children of Africa a en outre offert des vivres et des non vivres, d’une valeur totale de 8,55 millions de FCFA, aux populations d’Adiopodoumé.

La cérémonie s’est achevée dans l’allégresse en présence des épouses de plusieurs ministres, des autorités préfectorales et de la chefferie traditionnelle.

Les cibles visées par le projet LEM sont les ivoiriens, candidats aux logements sociaux, qui n’ont pas été jugés éligibles par le système bancaire ou qui n’ont pas pu répondre aux conditionnalités des promoteurs immobiliers pour le paiement échelonné à tempérament. Ce sont généralement des personnes physiques à revenus irréguliers, des retraités et celles ayant des revenus réguliers très bas, ainsi que toutes les personnes vivant actuellement dans les zones à risques ou quartiers précaires avec des revenus insuffisants, indique-t-on.

Quelque 1.561 plateformes sont en cours de réalisation dans le district d’Abidjan, sur les sites de projet LEM d’Abobo Biabou II, Bingerville Djondjoumin, Songon-Adiopodoumé et Songon Kassemblé.

Amak/kp
Commentaires


Comment