Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Présidentielle ivoirienne: la jeunesse invitée à «pratiquer la tolérance» politique
Publié le lundi 29 juin 2015  |  APA
Ramadan
© Abidjan.net par Marc Innocent
Ramadan 2015: le conseiller Touré Mamadou participe à la rupture collective du jeûne de L`AEEMCI
Dimanche 28 Juin 2015. Abidjan. Le conseiller Touré Mamadou en charge de la jeunesse et des sports a pris part à la rupture collective du jeûne avec l`association des élèves et étudiants musulmans de Côte d`Ivoire. Plusieurs personnalités dont le ministre Sidiki Konaté et le footballeur Kolo Touré étaient aussi présents.
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire)- La jeunesse ivoirienne a été invitée, dimanche soir, à "pratiquer la tolérance" lors des différentes étapes de l’élection présidentielle que le pays s’apprête à organiser en octobre prochain.

"Le jeune doit pratiquer la tolérance politique c’est-à-dire accepter l’opinion de son prochain (...)", a expliqué le Coordonateur de la Plateforme des organisations de la société civile pour l’observation électorale en Côte d’Ivoire (POECI) Sindou Bamba.

Invité par l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI) à se prononcer sur "la contribution des jeunes pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire", M. Bamba, a passé en revue, les trois étapes du processus électoral que sont la phase pré-électorale, électorale et post-électorale.

"Le jeune doit s’approprier le programme de société de son candidat pour débattre et non pour se battre", a-t-il insisté en présence des leaders de la jeunesse des partis politiques ivoiriens.

Il s’agit notamment de Dan Sansan Président du Rassemblement des jeunes du RDR, Brahima Kamagaté Secrétaire exécutif chargé de la jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (JPDCI), Adja Wala Fofana, représentante de Navigué Konaté , par ailleurs Secrétaire nationale à la Solidarité et des affaires sociale du Front populaire ivoirien (FPI, opposition).

Blé Sépé, ex-Président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP, opposition) et Franck Adiko de la jeunesse du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir) étaient également présents ainsi que de nombreuses associations laïques de jeunesse.

"Au nom de la réconciliation nationale, je voudrais saluer les initiateurs de cette cérémonie (...)", a déclaré Adja Wala Fofana de la JFPI, plaidant pour "le dialogue et l’acceptation mutuelle".

"Au delà de tous les débats, il faut que la démocratie pusse prévaloir. Nous en tant que jeunes du RHDP, nous y sommes engagés", a renchéri Franck Adiko.

Auparavant, l’Amir (Président national) de l’AEEMCI, Mamadou Koné, a situé le contexte de cette activité dénommée "rupture commune du jeûne" de Ramadan et dont la présente édition a été "totalement pris en charge" par le parrain Mamadou Touré, Conseiller du Président de la République chargé de la jeunesse et des sports.

Pour sa part, Mamadou Touré a relevé, le "rôle important" que doit "joueur la jeunesse pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire".

Cette cérémonie a en outre enregistré la participation du ministre Sidiki Konaté, la Vice-Présidente de l’Assemblée nationale Célestine Olibé Trazéré, le footballeur international Habib Kolo Touré et le Représentant résident de l’ONG Turque dénommée Association ishane pour le développement de l’éducation (AIDE).
LS/APA
Commentaires


Comment