Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Coopération ivoiro-américaine: les USA s’engagent à accompagner Mambé dans les projets jeunes
Publié le jeudi 16 juillet 2015  |  District d’Abidjan
Coopération
© Autre presse par District
Coopération ivoiro-américaine: signature d’un protocole d’accord pour l’ouverture d’un centre d’encadrement des jeunes entrepreneurs ivoiriens
Mercredi 15 juillet 2015. Abidjan, salle Félix Houphouët-Boigny du District d’Abidjan. Le gouverneur du District autonome d’Abidjan, Robert Beugré Mambé et l’Ambassadeur des Etats Unis en Côte d’Ivoire, Terence McCulley, ont signé un protocole d’accord pour l’ouverture d’un centre d’encadrement des jeunes entrepreneurs ivoiriens.
Comment




C’est un véritable grand coup que vient de réaliser Robert Beugré Mambé dans sa politique de création d’entreprises pour les jeunes. Il vient, en effet, de signer un accord avec les Etats-Unis d’Amérique qui accompagneront désormais le District dans son projet dénommé « prix Alassane Ouattara du Jeune Entrepreneur Emergent » mais aussi et surtout toute la jeunesse ivoirienne. C’est en ce sens que la cérémonie de signature du Protocole d’Accord dénommé « Young African Leaders Initiative Center » a eu lieu, mardi 15 juillet 2015, à la salle Félix Houphouët Boigny du District d’Abidjan, par SE Terence Mc Culley, Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique et le président Robert Beugré Mambé, Gouverneur du District d’Abidjan.

Le Gouverneur Mambé, dans son intervention, a relevé que l’histoire des Etats-Unis d’Amérique enseigne à l’humanité toute entière que « des jeunes gens et des jeunes filles, ont lutté avec beaucoup d’ardeur pour ouvrir des perspectives nouvelles à leur propre destin ». « L’histoire de votre beau pays nous révèle aussi que vous avez su encourager le culte de l’effort, de l’intelligence, de l’abnégation et surtout de la confiance en soi et la confiance en le devenir de l’homme confronté aux difficultés de la vie », a renchéri le patron du District d’Abidjan à l’endroit du diplomate américain.

Il s’est dit heureux que le pays de l’oncle Sam ait enseigné au monde entier que « la promotion sociale et intellectuelle de l’homme soit inscrite dans le combat intérieur qu’il accepte de livrer (…) Les Etats-Unis sont un pays où chacun accepte d’explorer sa propre vie ».

Aussi, a-t-il rappelé que l’année dernière, à cette même période, tandis que le Président américain Barack Obama récompensait plus de 500 jeunes pour leurs projets innovants, le Président ivoirien Alassane Ouattara demandait au District d’Abidjan de récompenser 20 jeunes entrepreneurs sélectionnés parmi 1310 dossiers. C’est pourquoi, le Gouverneur Mambé dira : « Dans la vie le hasard se manifeste aux hommes et aux femmes d’action. Quand on ne fait rien, le hasard fait trop peu de choses mais quand on est un homme d’action, on trace un espace au hasard. »

SEM. Terence Mc Culley a, quant à lui, exprimé sa profonde gratitude au Gouverneur ainsi qu’à tous ses collaborateurs engagés pleinement dans la réussite de ce projet. Une collaboration qui promeut l’entrepreneuriat et le leadership des jeunes. « Comme nous le savons tous, la promotion de l’entrepreneuriat, plus particulièrement celui des jeunes, fait partie des priorités absolues, non seulement de l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, mais du Gouvernement du Président Barack Obama ».

Pour le diplomate, le Président Obama a jeté les bases de l’esprit d’entreprise, lors de son discours historique prononcé en 2009 au Caire, en Egypte. Renforcé par le sommet global de l’entrepreneuriat tenu à Washington et bien d’autres actions abondant dans le même sens. Raison pour laquelle conclura-t-il : « Ce centre pourra aider les jeunes entrepreneurs ivoiriens à accéder aux informations et aux outils dont ils auront besoin pour faire la différence dans leur pays, à trouver leur chemin et à contribuer activement à l’objectif du statut de pays émergent pour la Côte d’Ivoire d’ici 2020. »


Source Dircom
District Autonome d’Abidjan
Commentaires


Comment