Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

FPI : la tendance Sangaré appelle au boycott de l’élection présidentielle
Publié le mardi 18 aout 2015  |  APA
Crise
© Autre presse par DR
Crise au Fpi: Le nouveau gouvernement de Sangaré connu
Comment




Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le Front populaire ivoirien (FPI-tendance Abou Drahamane Sangaré, favorable à Laurent Gbagbo) juge ''inopportune'' l'élection présidentielle du 25 octobre et appelle à ''s'opposer à l'organisation et à la tenue'' de ce scrutin, indique un communiqué de ses instances, transmis mardi à APA.

A quelques semaines de l'élection présidentielle, le FPI dénonce une ‘'situation politico-sécuritaire précaire'', marquée par une ‘'fracture sociale profonde'', une ‘'vive suspicion et une grave crise'' de confiance entre les acteurs politiques, des ‘'arrestations et emprisonnements arbitraires'' d'acteurs sociaux et d'opposants politiques, rélève le communiqué signé par le Porte-parole par intérim, Aboubacar Koné.

En conséquence, le Comité central extraordinaire du 1er août réaffirme qu'il ‘'est inopportun d'organiser l'élection présidentielle en octobre 2015 en Côte d'Ivoire'', demande à ses ‘'militantes, militants, sympathisants et au peuple souverain de Côte d'Ivoire de ne pas s'associer à une mascarade d'élection aux conséquences imprévisibles'', poursuit le FPI.

Le FPI-tendance Sangaré, souligne le texte, se donnera les ‘'moyens légaux'' pour faire barrage à toute ‘'imposture et toute forfaiture d'où qu'elles viennent'', en mettant en garde ‘'quiconque prétendrait se présenter à l'élection présidentielle frauduleusement au nom ou sous la bannière du FPI'', avertit la tendance opposée à Affi N'guessan, le Président statutaire.

Cette tendance du FPI prévient également qu'elle ‘'s'opposera par les moyens légaux à l'organisation et à la tenue de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire'' tant que ‘'les préoccupations légitimes dûment exprimées et largement partagées par l'opinion nationale ivoirienne ne seront pas satisfaites''.

La Côte d'Ivoire ira aux élections présidentielles le 25 octobre prochain pour lesquelles six candidats dont le chef de l'Etat sortant, Alassane Ouattara, grand favori, ont déjà déposé leur dossier de candidature à la Commission électorale indépendante (CEI) où est attendu, jeudi, le Président Affi N'guessan du FPI pour le dépôt de son dossier.

En 1995, le FPI et le RDR (aujourd'hui au pouvoir) associés dans une coalition baptisée Front républicain avaient appelé au boycott de l'élection présidentielle face à Henri Konan Bédié du PDCI. L'opération s'était soldée par plusieurs morts, de nombreux blessés et d'importants dégâts matériels sur toute l'étendue du territoire.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment