Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015/ L’évêque d’Agboville recommande aux Ivoiriens de demander pardon pour les "péchés commis contre la paix"
Publié le lundi 19 octobre 2015  |  AIP
La
© Présidence par DR
La Conférence des Evêques catholiques chez le chef de l`Etat
Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a reçu le président de la Conférence des Evêques catholiques de Côte d`Ivoire, Monseigneur Alexis Touably Youlo, le jeudi 12 juin 2014, au Palais de la Présidence de la République.
Comment




Agboville - Monseigneur Alexis Youlo Touably, évêque du diocèse d’Agboville, a recommandé dimanche à chaque Ivoirien, de demander pardon à Dieu, pour tous "les péchés commis contre la paix", afin que l’élection présidentielle du 25 octobre se déroule dans des conditions apaisées.

« Demandons pardon à Dieu, pour tous nos pêchers contre la paix; (...) que Dieu gouverne la Côte d’Ivoire! », a lancé du haut de l’autel, Mgr Alexis Touably, , lors d’une messe œcuménique à la paroisse catholique Saint Jean Marie Vianney de la localité, rappelant que la messe œcuménique d’Agboville est une journée de prière pour l’élection présidentielle, et l’occasion pour les guides religieux, d’élever la voix afin que ce scrutin se déroule « normalement » et s’achève dans la paix.

L’homme de Dieu a fait cette déclaration en présence du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, fils de la région, du révérend Pasteur Ediémou Blin Jacob, président de l’Eglise du Christianisme Céleste de Côte d’Ivoire et président du Forum des confessions religieuses, ainsi que plusieurs autres leaders d’autres confessions religieuses.

Mgr Alexis Touably, également président de la conférence des Evêques catholiques de Côte d’Ivoire, a appelé chacun à se répentir et implorer la clémence divine, "pour toutes les fois où il n’a pas été un artisan de paix, là où il vit".

Pasteur Kanon de l’Eglise ‘Soldat de Dieu’, messager Simplice Akoï, vice-président de l’église Papa Nouveau et Mamadou Koné, Imam résident d’Adzopé, pour la communauté musulmane, ont aussi pris part à la messe.

dd/tm
Commentaires


Comment