Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des agents de Koz manifestent bruyamment à l’aéroport d’Abidjan contre le départ des dirigeants de l’entreprise
Publié le dimanche 10 avril 2016  |  APA
Société:
© Abidjan.net par DA
Société: manifestation des agents de Koz à l`aéroport d`Abidjan contre le départ des dirigeants de l’entreprise
Samedi 09 avril 2016. Abidjan. Des agents de l`entreprise de téléphonie mobile, Koz, frappée par le retrait de sa licence d’exploitation ont bruyamment manifesté, à l`aéroport international Félix Houphouët-Boigny d`Abidjan contre le départ des dirigeants de l`entreprise hors de la Côte d`Ivoire
Comment




Des agents de l’entreprise de téléphonie mobile, Koz, frappée par le retrait de sa licence d’exploitation ont bruyamment manifesté, samedi, à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan contre le départ des dirigeants de l’entreprise hors de la Côte d’Ivoire.

En début de semaine, face au mutisme des patrons qualifié de "méprisant", le personnel de cette entreprise a réclamé 6 mois de salaire de ’’compensation’’ à la direction de la société. N’ayant pas réussi à empêcher la sortie de leurs patrons hors du pays, les agents "mécontents" qui disent être "désabusés", projettent des manifestations de protestation.

Le Directeur Général de l’Autorité de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) Bilé Diéméléou, interviendra, dimanche, dans le magazine du journal de 13h de la télévision nationale première chaîne de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), pour éclairer l’opinion sur l’actualité relative au retrait des licences aux opérateurs de téléphonies mobiles.

Le gouvernement ivoirien a engagé depuis début 2015 le processus de retrait des licences à quatre opérateurs de la téléphonie mobile (Koz, Green, Café mobile et Warid) "jugés défaillants" et qui "ne représentent que 6% du marché". Le gouvernement à travers le ministère de la Poste, des technologies de l’information et de la communication (TIC) d’alors, avait proposé la fusion des quatre opérateurs concernés en un seul opérateur.

"Un marché à quatre opérateurs se vend mieux que sur un marché à sept opérateurs", avait estimé le ministre de tutelle Bruno Nabagné Koné dont le département ministériel est devenu "ministère de l’économie numérique et de la Poste" après le nouveau gouvernement formée en début d’année 2016.

Le ministre Koné a déclaré fin mars à Abidjan à l’ouverture du 15è Forum sur la régulation des télécommunications /TIC en Afrique, que son pays a atteint un taux de pénétration du mobile de 100%, comptabilisant ‘’24,5 millions d’abonnés’’ sur le territoire national, ce qui représente plus de 20% du Produit intérieur brut (PIB).

Sept compagnies de téléphonie mobile se disputaient les parts du marché ivoirien. Il s’agit d’Orange, Mtn, Moov, Koz/Comium, Green, Café mobile et Warid.

En Côte d’Ivoire, les premières licences de téléphonie mobile ont été délivrées en 1996 pour 20 ans. Ces licences arrivées à échéance en cette année, coûtent désormais 100 milliards de FCFA contre 20 milliards de FCFA en 1996.



LS/APA
Commentaires


Comment