Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Vers une mutualisation des actions entre Interpol et la HABG dans la lutte contre la corruption et les biens mal acquis
Publié le mardi 19 avril 2016  |  AIP
Comment




Abidjan - Une délégation de l’Organisation internationale de police criminelle (OIPC- Interpol) a eu une séance de travail avec les responsables de la Haute autorité pour la bonne gouvernance (HABC), au siège de l’institution à Abidjan-Cocody, en vue d’une mutualisation des actions dans la lutte contre la corruption et les biens mal acquis.

Selon le chef du bureau Interpol Côte d’Ivoire, le Commissaire principal Souleymane Camara, il s’est agi de proposer les services de son organisme à l’Institution ivoirienne à savoir le recouvrement des avoirs mal acquis et le système de communication sécurisé d’Interpol dénommé I-24/7 supposé être un outil important qui pourrait aider la HABG dans le combat qu’elle mène.

« Nous sommes venus proposer tout cela à cet organisme pour qu’il puisse demain, s’intéresser à tous ces atouts-là », a affirmé le Caire Camara, ajoutant que les autorités de la HABG ont accueilli favorablement ce nouveau système de communication sécurisé dont elles ont souhaité l’extension en Côte d’Ivoire.

Cette séance de travail de la délégation de l’OIPC-Interpol au siège de la HABG s’inscrit dans le cadre d’un séjour de cinq jours en Côte d’Ivoire qui a débuté lundi et qui a pour objet la revitalisation du bureau central d’Abidjan et de l’extension de l’I-24/7.

La délégation conduite par Salimata Sène aura l’occasion d’expliquer le projet I-24/7, rencontrer les représentants dudit bureau, sensibiliser les autorités nationales sur les insuffisances relevées par rapport aux normes standards de prestations de services élaborées par Interpol, discuter des processus et moyens susceptibles de renforcer les capacités opérationnelles du bureau, précise-t-on.

fmo/ask
Commentaires


Comment