Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Alassane Ouattara dénonce des ‘’mains occultes‘’ dans les affrontements meurtriers de Bouna
Publié le samedi 30 avril 2016  |  APA
Visite
© Présidence par DR
Visite d`état à Bouna: Le président Alassane Ouattara rencontre sa Majesté Djarakoroni II , Roi de Bouna
Samedi 30 avril 2016. Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara rencontre sa Majesté Djarakoroni II , Roi de Bouna
Comment




Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a dénoncé, samedi, des ‘’mains occultes’’ qui ont ‘’manipulé’’ les affrontements intercommunautaires de Bouna (Nord-Est) au cours desquels 33 personnes ont trouvé la mort en mars dernier.

‘'L'ampleur des dégâts et des tueries du mois de mars ne peut être justifié par un simple conflit entre agriculteurs et éleveurs. Nous savons que des mains occultes ont dû manipuler cela à un moment donné et pousser les communautés à s'affronter, à s'entredéchirer et à s'entretuer ‘' a déclaré le Président Alassane Ouattara qui ‘'condamne'' ces événements qui ont fait des ‘'dizaines de morts''.

‘'Je peux vous dire avec toute la force que je pu l'exprimer, une enquête sera diligentée et nous punirons tous les coupables. Je voudrais mettre en garde ces ennemis de la paix qui pour certains se croient tapis dans l'ombre et qui saisissent toutes les opportunités pour mettre en mal non seulement coexistence pacifique entre les communautés mais aussi l'unité nationale'', a-t-il prévenu, insistant qu'il sera ‘'ferme et sans état d'âme''.

‘'Je voudrais que les uns et les autres le comprennent bien et que je ne reculerai jamais devant la nécessité d'instaurer la justice et l'étiqueté dans notre pays'', a poursuivi Alassane Ouattara qui dit être ‘'contre la violence et nous ferons tout pour éradiquer la violence''.

‘'Je voudrais donc mettre en garde car notre pays a connu deux décennies de fracture sociale due à l'intolérance, à l'exclusion et au calcul politicien. Je veux qu'on sache que ce temps est révolu. Nous devrons consolider les acquis du climat social apaisé dans lequel s'est déroulée l'élection présidentielle d'octobre 2015'', a ajouté M. Ouattara.

Des affrontements intercommunautaires de Bouna ont opposés du 19 au 25 mars principalement des agriculteurs à des éleveurs de différentes communautés de la région du Boukani (Bouna) faisant 33 morts dont un gendarme et 52 blessés ainsi que plus de 2600 déplacés internes.

LS/APA
2016-04-30 15:05:40
Commentaires


Comment