Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’évêque de Daloa réhabilite des directrices d’école incarcérées
Publié le samedi 10 septembre 2016  |  AIP
Comment


Daloa, L’évêque du Diocèse de Daloa, Mgr Maurice Konan Kouassi, a réhabilité des directrices écoles de l’Enseignement Catholique du Diocèse incarcérées, suite à des accusations de malversations dans la gestion des établissements.

«C’est l’église qui a condamné les femmes par l’attitude de certains prêtres … Ils ont accusé les femmes, si c’est l’église qui accuse, moi, je crois que ce n’est pas bon. L’église est là pour que tout le monde vive en famille. Je les réhabilite, cela veut dire que je les innocente», a déclaré vendredi, l’évêque de Daloa lors d’une réunion avec les enseignants du Diocèse au Centre d'Accueil Diocésain. Il a ajouté qu’il est responsable et par conséquent, il a demandé pardon aux femmes pour l’humiliation causé par l’église. Aux femmes réhabilitées, Mgr les a invités à reprendre leur place de directrices, à être ferme dans le travail et à éviter la chasse aux sorcières.

Cette réhabilitation fait suite à une enquête de l’évêque de Daloa sur la situation, qui a reçu la confirmation des avocats et du procureur que l’affaire n’a pas encore été jugée. Dans un rapport de l’évêque au Vatican lu au cours de la réunion suite à cette crise dans le Diocèse de Daloa, il a écrit que certains prêtres catholiques insoumis du diocèse de Daloa, proches collaborateurs de l’évêque, ont profité de la maladie de l’évêque pour accuser des directrices d’école à tort.

Selon ce rapport, les directrices d’école commandées pour abus de confiance et vol, ont affirmé que cette histoire est un coup monté par des prêtres de la curie qui se sont constitués en comité transitoire de gestion des établissements catholiques suite à la maladie de l’Evêque. Âgée de 78 ans, l'évêque de Daloa, Mgr Maurice Konan Kouassi a plus de 60ans de sacerdoce.

(AIP)
apk/kam
Commentaires


Comment