Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Nouvelle constitution ivoirienne: Mme Nialé KABA attend du Boukani un oui massif au référendum
Publié le mardi 25 octobre 2016  |  Ministères
Nialé
© Autre presse par DR
Nialé KABA, Ministre du Plan et du développement
Comment


Mme Nialé KABA est, depuis un peu plus de trois jours, sur le terrain, dans les localités phares de la région du Boukani, pour appeler ses parents à sortir nombreux, et à voter oui, lors des prochaines consultations sur la nouvelle constitution ivoirienne. La Ministre du Plan et du Développement, dont l’influence, auprès des populations de la région n’est plus à démontrer, à expliquer, aux cours des meetings qu’elle a animés, les enjeux de la nouvelle constitution et surtout pourquoi le Boukani devrait la soutenir, par un vote massif en faveur du oui. Pour elle, en effet, en décidant de doter notre pays d’une nouvelle constitution, le Président Alassane Ouattara, conformément à sa promesse de campagne tenue lors des élections présidentielles de 2010 et 2015, veut définitivement mettre un terme, aux multiples sources de division entre les Ivoiriens, dans leur ensemble et ce depuis longtemps. « Faisons confiance au Président Alassane Ouattara et au Directoire du RHDP. Tous les projets initiés, par les enfants de feu le Président Houphouët, visent uniquement à nous réconcilier, nous les filles et fils de ce pays, autour des valeurs cardinales de paix, de dialogue et de cohésion sociale. Ces éléments qui, vous le savez, sont indispensables pour tout développement harmonieux et inclusif », clamera-t-elle haut et fort, en direction des populations, sorties massivement pour écouter l’envoyée du RHDP. A leur tour et sans réserve, le Boukani a pris l’engagement de voter, selon les indications Mme Nialé KABA, leur leader. Rendez-vous est donc pris, pour le dimanche 30 octobre dans les urnes, pour la matérialisation de cette promesse.
Commentaires


Comment