Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : la nouvelle Constitution "garantit les droits de chaque citoyen" (ADO)
Publié le mercredi 9 novembre 2016  |  Alerte Info
Entrée
© Présidence par DR
Entrée en vigueur de la IIIè République: Ouattara procède à la promulgation de la Nouvelle Constitution
Le Président Alassane Ouattara vient de rendre la Nouvelle Constitution exécutoire en la promulguant ce Mardi 8 Novembre 2016 à la Salle des Pas perdus du Palais de la Présidence de la République.
Comment


La nouvelle Constitution, soumise à référendum le 30 octobre et approuvée à 93,42% "s’adresse à tous les ivoiriens" et "garantit les droits de chaque citoyen", a déclaré mardi à Abidjan, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara à la cérémonie de promulgation du texte au palais présidentiel.


"La nouvelle Constitution s’adresse à tous les ivoiriens quels que soient leurs origines, leurs rangs ou leurs croyances", a dit M. Ouattara, ajoutant la nouvelle loi "garantit les droits de chaque citoyen : la jeunesse, les femmes du monde rural, la société civile et l’opposition politique".

Alassane Ouattara a signé l’acte de promulgation consacrant l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution et la naissance de la 3e République.

Pour le chef de l’Etat, ce nouveau texte qui "se veut être un contrat social" pour des générations est source de "paix, de stabilité et d'égalité". Il va permettre à la Côte d’Ivoire de faire face au défi de l’émergence.

"Je m’engage à poursuivre (…) l’œuvre de transformation de notre pays et à accélérer les réformes pour le bonheur et le bien-être de chaque ivoirien", a-t-il conclu.

La nouvelle Constitution dont les innovations majeures sont l’institution d’un sénat et d’un poste de vice-président a été approuvée par référendum le 30 octobre avec un taux de participation de 42,42%.

L’opposition qui avait appelé à un boycott du vote référendaire a accusé la Commission électorale indépendante (CEI) d’avoir "travesti" les résultats et avancé un taux de participation de 3 à 7%.

Vendredi, le Conseil constitutionnel a confirmé les résultats donnés par la CEI.

LKO
Commentaires


Comment