Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : la nouvelle constitution promulguée, Ouattara remercie ceux qui ont voté contre le texte
Publié le mercredi 9 novembre 2016  |  Alerte Info
Entrée
© Présidence par DR
Entrée en vigueur de la IIIè République: Ouattara procède à la promulgation de la Nouvelle Constitution
Le Président Alassane Ouattara vient de rendre la Nouvelle Constitution exécutoire en la promulguant ce Mardi 8 Novembre 2016 à la Salle des Pas perdus du Palais de la Présidence de la République.
Comment


Le président ivoirien Alassane Ouattara a signé mardi la loi promulguant la nouvelle constitution de la Côte d’Ivoire, lors d’une brève cérémonie au palais présidentiel au cours de laquelle il a également remercié les électeurs qui ont voté contre le texte au référendum du 30 octobre.

“J’adresse mes sincères remerciements à ceux qui ont voté Oui approuvant ainsi notre vision de la Côte d’Ivoire nouvelle (…) A tous nos concitoyens qui ont voté non je veux dire merci. Merci d’avoir exprimé pacifiquement votre opinion avec responsabilité’’, a déclaré M. Ouattara, au cours d’une cérémonie qui a rassemblé de nombreuses personnalités politiques, militaires et de la société civile au palais présidentiel à Abidjan.

Le président ivoirien qui avait quelques instants plus tôt signé publiquement et officiellement la loi promulguant la nouvelle constitution, a indiqué être “animé par un sentiment de fierté’’.

“C’est avec beaucoup d’émotions que je viens de procéder à la signature du texte de la constitution qui donne naissance à la 3e République ’’, a-t-il poursuivi, se réjouissant d’un “nouveau vent de la démocratie qui souffle sur’’ son pays ou encore du “pas en avant’’ effectué par la “démocratie en Côte d’Ivoire’’

Le 30 octobre, les électeurs ivoiriens ont adopté par vote référendaire la nouvelle constitution avec 93, 42% des suffrages exprimés en faveur du Oui pour un taux de participation de 42,42 %. L’opposition qui avait appelé au boycott du scrutin dénonce des résultats ‘’truqués’’ et évoque plutôt un taux oscillant entre 3 et 7%.

Serge Alain KOFFI
Commentaires


Comment