Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La ministre Mariatou Koné met en garde les associations de victimes « malveillantes »
Publié le vendredi 17 fevrier 2017  |  AIP
Pr
© Ministères par DR
Pr Mariatou Koné, Ministère de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité.
Comment


Abidjan - Dans une note d’information transmise jeudi à l’AIP, la ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné, met en garde les associations de victimes et des personnes malveillantes « qui soutirent de l’argent aux victimes » dans le cadre de l’opération de réparation et de l’indemnisation des victimes de la crise ivoirienne initiée par le gouvernement.

« Il est vrai que ces associations servent de relais par moment, de facilitateurs mais les victimes ne doivent pas se laisser gruger. Certaines associations se sont transformées en bandes d’escrocs, c’est-à-dire qu’elles en rajoutent à la souffrance des victimes », a relevé la ministre au terme d’une audience qu’elle a accordée lundi au nouveau président du Conseil d’administration de la Confédération des organisations (COVICI), Anon Christian Simplice.

Pr Mariatou Koné a déploré le fait qu’un membre ou un responsable d’association, sous prétexte qu’il a inscrit une victime, s’accapare de plus de la moitié ou du tiers de la somme perçue lors de l’indemnisation. Elle a assuré que des mesures seront prises pour résoudre ces problèmes.

Lancé le 04 août 2015 au palais présidentiel en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, la première phase des indemnisations concerne 4500 victimes dont 3500 ayants-droits de victimes décédées et 1 000 blessés. Le processus d’indemnisation se déroule sur tout l’ensemble du territoire national et touche toutes les régions du pays, rappelle-t-on.

tad/cmas
Commentaires


Comment