Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’ambassade américaine inaugure un atelier de couture de haute qualité des tisserands de Waraniéré à Korhogo
Publié le samedi 8 avril 2017  |  AIP
Les
© Abidjan.net par Cyprien K.
Les Etats Unis offrent une cantine scolaire aux élèves de Sohoua dans le département Korhogo
Dans le cadre de sa visite à Korhogo (Nord ivoirien, à plus de 560 km d’Abidjan). Andrew Haviland, chargé d’affaires de l’ambassade américaine, a échangé avec le bureau du Programme Alimentaire Mondial (PAM) avant de visiter ensuite l`école primaire Sohouo dans la région de Korhogo. Cette école bénéficie du programme Mc Govern-Dole destiné aux cantines scolaires en Côte d`Ivoire.
Comment


Abidjan, 8 avr (AIP) – Le chargé d’Affaires de l’ambassade américaine, Andrew Haviland a procédé, vendredi à l’inauguration d’un atelier de couture de machines ultra modernes offerts à la Société coopérative Binkadi des artisans de la localité de Waraniéré (SCOOBAO) à Korhogo.

Cet acte de haute portée veut participer à la répartition des fruits de la croissance économique ivoirienne dans tout le pays, selon le chargé d’Affaires de l’ambassade américaine, qui est intervenu, lors de la cérémonie de présentation de cet édifice.

Il offre de nouvelles opportunités d’affaires aux 20 apprentis couturiers en participant à la réduction de la pauvreté par de nouveaux emplois crées, selon la directrice de l’artisanat et de la promotion des Petites et moyennes entreprises, Doucouré Aïssata.

Fruit d’une assistance financière américaine de cinq millions F CFA, ce don s’inscrit dans le cadre du projet «self help Project» initié par l’ambassade des Etats Unis en Côte d’Ivoire pour renforcer et accroître la capacité de productions des membres de cette coopérative.

Le village de Waraniéré est célèbre pour ses offres vestimentaires tirées du terroir traditionnel. Près de 100 tisserands s’activent quotidiennement à filer et dérouler des rouleaux de fils pour la confection d’habits, sous la supervision de la SCOOBAO.

(AIP)

nmfa/kam
Commentaires


Comment