Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un atelier de remobilisation de l’ANOPACI ouvert à Bouaké
Publié le mardi 12 septembre 2017  |  AIP
Comment


Un atelier de remobilisation des membres de l’Association nationale des organisations professionnelles agricoles de Côte d’Ivoire (ANOPACI) se tient de lundi à vendredi à Bouaké, en vue de les impliquer davantage dans la vie de l’association.

L’objectif général étant la redynamisation l’ANOPACI, il s’agira de restituer les résultats de l’audit organisationnel et le plan stratégique de développement de l’association aux participants, de faire le diagnostic des organisations professionnelles des filières membres, de recueillir leurs recommandations à prendre en compte et de proposer un document projet d’appui à la restructuration et de redynamisation.

La vice-présidente de l’ANOPACI, Mme N’Dri Véronique, a indiqué qu’il s’agira de voir comment se porte l’ANOPACI et de définir les stratégies à mettre en œuvre pour être plus fort afin de mieux assumer sa mission de défense des intérêts des producteurs et de faire face aux défis du monde agricole notamment, les problèmes de productivité de semences, le changement climatique, les problèmes d’intrants.

L’ANOPACI est une coordination qui regroupe plus une trentaine d’unions de fédération. Elle défend l’intérêt des producteurs et œuvre pour la valorisation du métier d’agriculteurs. En 2016, sur la base des résultats de l’audit réalisé avec l’appui financier du Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA), un plan stratégique de développement de l’ANOPACI sur la période 2015-2020 assorti d’un plan opérationnel a été élaboré et adopté.

Cet atelier a bénéficié d’un appui financier de 40 millions de FCFA du Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation-extension Ouest (PROPACOM-Oues) financé par le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) et l’Etat ivoirien.

La coordonnatrice du PROPACOM Ouest, Mme Goulivas-Callé Aude Viviane, dont la structure a financé l’atelier à cause de l’intervention des organisations professionnelles agricoles dans sa stratégie d’appui aux producteurs, s’est réjouie de la redynamisation en cours qui rendra l’ANOPACI et ses membres encore plus forts et plus professionnels.

nbf/akn/cmas
Commentaires


Comment