Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Mise en œuvre de la réforme de la Formation Professionnelle : le Comité Paritaire de Pilotage au laboratoire
Publié le vendredi 6 octobre 2017  |  Abidjan.net
Réunion
© Autre presse par DR
Réunion du Comité Paritaire de Pilotage en matière de formation professionnelle et technique (CPP)
Le Comité Paritaire de Pilotage en matière de formation professionnelle et technique (CPP) s’est retrouvé ce jeudi 5 octobre 2017 à l’hôtel Ivotel au Plateau pour plancher sur la mise en œuvre de cette réforme.
Comment


Après son adoption en Conseil des ministres en décembre 2016, les choses s’accélèrent pour la mise en œuvre de la Réforme de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. Ainsi, une année après sa première réunion, le Comité Paritaire de Pilotage en matière de formation professionnelle et technique (CPP) s’est retrouvé ce jeudi 5 octobre 2017 à l’hôtel Ivotel au Plateau pour plancher sur la mise en œuvre de cette réforme. Comprenant les représentants de l’Etat de Côte d’Ivoire, du secteur privé et des chambres consulaires, cette rencontre présidée par le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE intervient dans le processus d’accompagnement de la mise en œuvre de la politique de formation professionnelle par les partenaires techniques et financiers (PTF). Ainsi, conformément au Plan d’action gouvernementale 2017-2020, Monsieur Mamadou TOURE a rappelé que l’objectif majeur du Gouvernement, c’est la remise à niveau du dispositif de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle en Côte d’Ivoire. Après un rappel du contexte de la tenue de la première réunion du CPP et un bilan des activités sur la période 2016-2017, le Secrétaire d’Etat a invité les différents participants à une synergie d’actions pour la mise en œuvre rapide de cette réforme qui est un maillon important pour l’émergence du pays. Ainsi, à côté du secteur privé, plusieurs Partenaires Techniques et Financiers interviennent dans l’accompagnement de cette mise en œuvre de la réforme. Ce sont l’Agence Française de Développement (AFD) à travers le projet C2D ; l’Union Européenne à travers le projet PROFORME ; les Fonds Arabes notamment la Banque Islamique de Développement (BID), la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), le Fonds Koweïtien de Développement (FKD), le Fonds Saoudien de Développement (FSD), le Pôle de Dakar de l’Institut International de Planification de l’Education (IIPE) de l’UNESCO à travers sa Plateforme d’Expertise en Formation Professionnelle (PEFOP). Dans cette même dynamique, le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE a rappelé les 7 principaux axes de la Réforme de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle que sont le renforcement du partenariat Ecole-Entreprise et Insertion Professionnelle, l’amélioration de l’accès au dispositif de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, l’amélioration de la qualité de l’offre de formation, le renforcement de la gouvernance du système, la certification des compétences, l’assainissement et l’encadrement des établissements privés et le financement soutenable et durable du dispositif d’Enseignement Technique et de Formation Professionnelle. Au niveau des perspectives sur la période 2017-2018, le CPP a procédé à l’examen de deux projets de textes de la réforme que sont le projet d’arrêté portant institution d’une nouvelle gouvernance dans des établissements de formation professionnelle et technique sur la période 2018-2020 et le projet d’arrêté portant organisation et fonctionnement des branches professionnelles.

R. K.


Commentaires


Comment