Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Préservation du patrimoine documentaire : lancement officiel des activités du Comité National Ivoirien Mémoire du monde (CNI MEMO), programme de l’UNESCO
Publié le jeudi 14 decembre 2017  |  Abidjan.net
Préservation
© Autre presse par DR
Préservation du patrimoine documentaire : lancement officiel des activités du Comité National Ivoirien Mémoire du monde (CNI MEMO), programme de l’UNESCO
Mercredi 13 décembre 2017. Abidjan. Lancement officiel des activités du Comité National Ivoirien Mémoire du monde (CNI MEMO), programme de l’UNESCO.
Comment


Avec l’appui technique et financier du Bureau UNESCO d’Abidjan et de la Commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO, le Comité national ivoirien Mémoire du monde (CNI MEMO) a procédé ce mercredi 13 décembre 2017 au lancement officiel de ses activités au Centre National des Matériels Scientifiques (CNMS), sis à Cocody. La rencontre était placée sous le haut parrainage et la présence effective de la Grande Chancelière, Pr Henriette Dagri Diabaté, la coprésidence et la présence effective des ministres de l’Education Nationale, de l’enseignement Technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara par ailleurs présidente de la Commission nationale de l’UNESCO et Bruno Koné, en charge de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste.
Pr Henriette Dagri Diabaté, a indiqué qu’en tant qu’historienne, c’est une « obligation » pour elle «de rester moblisée pour la sauvegarde de la mémoire ». Car a-t-elle justifié « la question de la mémoire est un enjeu intellectuel et culturel majeur». Or, a-t-elle déploré « jusqu’ici, combien de bandes magnétiques, combien d’interviews, y compris celles réalisées à la radio et à la télévision nationales sont irrémédiablement perdues parce que irrécupérables ! ». Elle a donc salué l’UNESCO pour son initiative et surtout pour l’intitulé du programme ‘’Mémoire du monde’’, convaincue que « le monde a une mémoire unique, c’est-à-dire une mémoire partagée ».
En effet, dans le cadre de la préservation et de la promotion du patrimoine documentaire de l’humanité, l’UNESCO a mis en place le programme « Mémoire du Monde ». Il a trois objectifs que sont la facilitation de la conservation du patrimoine documentaire mondial avec les techniques les plus appropriées, l’aide à assurer un accès universel à ce patrimoine documentaire et mieux faire prendre conscience, partout dans le monde, de l’existence et de l’intérêt du patrimoine documentaire.

D.Tagro
Commentaires


Comment