Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Elections municipales à GAGNOA: Yssouf Diabaté va-t-il lâcher le maire Bamba Médji
Publié le mercredi 31 janvier 2018  |  Notre Voie
Comment


Le président du Sporting club de Gagnoa, Yssouf Diabaté, a fait partie en 2013 de la liste du Rassemblement des républicains (Rdr) qui a porté Bamba Médji à la tête du conseil municipal de la cité du fromager. L’élection de son mentor lui a valu le poste de conseiller. A l’heure actuelle, le souhait du maire sortant s’est d’être choisi par sa chapelle politique afin de briguer un second mandat cette année.

Yssouf Diabaté, de son côté, attend que le maire Bamba Médji lui fasse des propositions concrètes avant qu’il ne s’engage cette fois-ci sur sa liste. Le patron du club phare de la région du Goh a fait la révélation à la presse, le jeudi 25 janvier dernier. «Le maire Bamba Médji est certes mon père adoptif, mais si d’aventure il me sollicite pour faire partie de sa liste, j’avoue que nous allons jouer carte sur table par écrit. En 2013, je ne lui ai pas posé de conditions parce que j’étais encore novice en politique. Aujourd’hui, s’il a besoin de moi. Je lui suggère de m’appeler comme un père l’a toujours fait à son fils afin que nous échangions sur le sujet. Je pourrai lui poser la question de savoir les retombées réelles de mon engagement sur sa liste au cours de notre entretien», a-t-il déclaré.

A en croire Yssouf Diabaté, sa popularité à Gagnoa a été démontrée par les électeurs lors des législatives où il a terminé 2ème avec 4.400 voix derrière l’actuel député de Gagnoa commune, Louis André Dacoury-Tabley. 

«Je ne suis pas un devin. Mais croyez-moi, si j’associe mon nom à la liste du maire Bamba Médji, il a de fortes chances de gagner les élections à nouveau», a-t-il laissé entendre. Avant d’évoquer son intention d’être candidat lui-même au cas où le maire sortant ne l’appellerait pas à une table de discussion. Mais aussi si ce dernier n’est pas retenu comme le candidat de son parti politique. «J’ai obtenu 4.400 voix aux législatives. Alors si le maire n’arrive pas à me convaincre, je vais m’engager aux élections avec une équipe pour revoir à la hausse la subvention du club que je dirige et celles des autres clubs de notre commune. C’est avec fierté que j’allouerai un budget de 20 millions de FCFA par exemple au Sporting club de Gagnoa, 3 millions au Guéry FC, 3 millions aux onze sœurs de Gagnoa si la liste à laquelle je vais appartenir passe au cas où le maire Bamba Médji ne me tend pas la main», a-t-il martelé.

Le maire Bamba Médji va-t-il trouver un terrain d’entente avec son conseiller Yssouf Diabaté ? Cette interrogation est sur toutes les lèvres des habitants de la cité du fromager.

Doumbia Namory
Correspondant permanent dans la région du Goh
Commentaires


Comment