Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Arrivée à Abidjan d’un contingent de 168 migrants rapatriés de la Libye
Publié le mardi 20 fevrier 2018  |  AIP
Evacuation
© Abidjan.net par JOB
Evacuation Humanitaire :151 migrants situation irrégulière retournent au Pays.
Mardi 21 mars 2017. Abidjan. L `Aéroport Félix Houphouët Boigny le retour de 151 immigrés clandestins après leur tentative infructueuse de migrer en Europe via la Libye.
Comment


Abidjan - Un autre contingent de 168 migrants irréguliers ivoiriens est arrivé lundi soir, à Abidjan par vol spécial en provenance de la Lybie dont une cinquantaine de femmes et quatre mineurs non accompagnés.

Ces migrants ont été accueillis par le Directeur général des Ivoiriens de l’Extérieur, Issiaka Konaté et des responsables de l’Organisation internationale pour les migrants (OIM). Ce sont 1.525 Ivoiriens qui ont été déjà rapatriés de la Libye depuis le début de cette opération par vol direct, a indiqué M. Konaté, promettant qu’un autre contingent de migrants sera de retour dans les jours à venir.

«La Côte d’Ivoire est conforme à ce qu’elle a dit, c’est-à-dire rapatrier les migrants qui sont en situation de détresse en Libye. Le Gouvernement a fait montre de toute sa solidarité depuis le début de cette crise. Ce sont des efforts qui vont se poursuivre. Nous avons donné des instructions fermes pour que des Ivoiriens qui craignent pour leur vie puissent rentrer en toute sécurité à Abidjan », a expliqué M. Konaté. Il a précisé qu’au départ, ce sont 7.052 migrants qui ont été recensés par l’OIM.

«Il nous reste à peu près 5.000 personnes encore en territoire libyen. Et tout le long de cette année, par vague, nous allons procéder au retour de ces personnes en Côte d’Ivoire», a promis le DG.

Comme les premiers, la plupart des membres de ce nouveau contingent était en détention dans les 42 prisons identifiées à travers la Libye.

Les migrants arrivés à Abidjan ont droit à un hébergement de trois à quatre jours après leur reprofilage, des kits alimentaires et à un appui financier symbolique.

Ces personnes pourront s’inscrire dans le projet de réintégration et de réinsertion du fonds de fiduciaire d’urgence de l’Union européenne (UE), mis en place par l’OIM, en vue de financement de projets collectifs ou individuels.

bsp/akn/kam
Commentaires


Comment