Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

L’artiste musicien Molière en concert live le 1er avril à Yopougon
Publié le mercredi 21 fevrier 2018  |  AIP
Comment


Abidjan - L’artiste zouglou Molière organise le 1er Avril, un concert live dédié à ses mélomanes résidant à Yopougon, dans le cadre de la célébration de la fête de Pâques, a appris mardi, l’AIP auprès de son staff managérial.

« Lors de ce spectacle qui va se dérouler au stade de la brigade anti-émeute (BAE) du quartier toit rouge de la commune de Yopougon, les nouvelles mélodies, les anciens textes et la nouvelle danse « oyole » vont refaire surface », a précisé son manager Sergent Tyron, rappelant que l’artiste Molière avait offert un concert gratuit à l’espace NPA live de Yopougon aux mélomanes, lors de la sortie de l’album du "prophète du Zouglou".

Cette manifestation lui permettra surtout de témoigner sa reconnaissance aux mélomanes de la "cité de la joie" qui ont pris part massivement à son concert live organisé au palais de la culture Bernard B. Dadié de Treichville, pour célébrer avec lui son quatrième opus de 14 titres dont le titre est « Chargeur universel », un savoureux cocktail de mélodies et de messages forts qui témoigne, de plus de 15 ans de carrière musicale.

Pour le succès de son concert placé autour du thème "Ma reconnaissance", le prophète du Zouglou, Molière, pour sa part, a invité dans tous les mélomanes d’ici et d’ailleurs, des amoureux du style musical des étudiants dans les années 90, à s arracher les tickets dont la disponibilité sera bientôt effective.

Pour rappel, la nouvelle œuvre discographique de l’artiste musicien Molière porte la marque des arrangeurs David Tayorault et Olivier Blé. A travers cet album, Molière dénonce notamment le phénomène du travail des enfants avec le titre « maltraitance ». Avec « conseille-toi », l’artiste appelle à la prise de conscience rappelant aux jeunes notamment « que le meilleur conseiller de l’homme, c’est lui-même ». Le « prophète du Zouglou » fait aussi un clin d’œil au phénomène de l’immigration à travers le titre « aventurier ».

tg/fmo
Commentaires


Comment