Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Agni et Baoulé recommandent l’alliance comme une alternative de résolution des conflits

Publié le dimanche 1 avril 2018  |  AIP


Yamoussoukro - Les peuples Agni et Baoulé ont recommandé, samedi, au terme d’un colloque tenu à Yamoussoukro à l’occasion des festivités de « Paquinou du Bélier » 2018, l’alliance comme une alternative de résolution des conflits.

Les deux peuples, se félicitant des leçons tirées de leur alliance, ont décidé de la poursuite des rencontres similaires, afin de favoriser le renforcement des capacités des chefs traditionnels, des cadres et des jeunes générations en la matière.

« Le colloque encourage les autres peuples de Côte d’Ivoire à redynamiser leurs alliances, afin de garantir la paix entre eux et de consolider l’unité nationale », a déclaré le chef Kouamé Kouadio II du royaume de l’indénié-Djuablin, porte-parole du colloque.

Le colloque a réuni à la résidence du président Félix Houphouët-Boigny, les chefs traditionnels du grand Centre, conduits par la reine Akoua Boni II, et les chefs de l’indénié-Djuablin, du Moronou et du Sud-Comoé, invités spéciaux de la 5ème édition de "Paquinou du Bélier". Le colloque avait pour thème « Alliance séculaire Agni-Baoulé : quelles leçons pour la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire », rappelle-t-on.

Il a permis de mettre en évidence des similitudes entre les deux peuples, notamment leur origine et leur organisation sociale et politique. Les peuples Agni et Baoulé partagent également plusieurs traits culturels, dont le substrat linguistique, les arts plastiques, les arts vivants, l’art culinaire, l’art vestimentaire et les moyens de communication.

« Les deux peuples ont les mêmes croyances religieuses ; ils sont monothéistes Gnamien kpli/ Ananganman. Baoulé et Agni partagent les mêmes divisions du travail, pratiquent l’agriculture et exercent l’orfèvrerie et le commerce de l’or », a souligné nanan Kouamé Kouadio II, ajoutant cette alliance a permis de sauvegarder et de perpétuer la cohésion sociale, le vivre ensemble et la paix entre ces deux peuples.

(AIP)
nam/kp
Commentaires


Comment