Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

FEMUA 11/ Volet des concerts : Une première soirée féérique

Publié le samedi 21 avril 2018  |  Abidjan.net
Premier
© Abidjan.net par Marc-Innoncent
Premier jour de concert avec Sidonie, Les leaders,M’boullé Koité
Abidjan le 20 Avril 2018. La phase des concerts live de la 11ème édition du Festival des Musiques Urbaines d`Anoumabo s`est ouverte ce jour avec en prestation la Tigresse Sidonie, M`bouillé Koité, Bil Aka Kora, Les leaders, le groupe Dub Inc, Kedjevara et Sidiki Diabaté.


La onzième édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) est rentrée dans sa phase décisive avec le démarrage des grands concerts ce vendredi 20 avril à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS).



A l’affiche de cette soirée qui s’est voulue féérique, le porte-flambeau de la musique tradi-moderne en Côte d’Ivoire Sidonie la Tigresse, le lauréat du Prix Découvertes RFI 2017 le Malien M’Bouillé Koité, le Burkinabé Bilgho Akaramata Kora, dit Bil Aka Kora, le groupe Zouglou ‘’Les Leaders’’, la révélation française le groupe de reggae ‘’Dub Inc’’, l’artiste ivoirien coupé décallé ‘’Kedjevara’’ puis le double disc d’or et disc de platine, le prince de la Kora, le Malien Sidiki Diabaté.



Ces différents artistes qui se sont succédé sur la scène du FEMUA dans le cadre de la soirée d’ouverture des grands concerts ont tenu en haleine pendant environ 9 heures de temps, le public venu nombreux au stade de l’INJS. Avec des prestations de haut vol, sur une orchestration synchronisée et des chorégraphies relevées, les différents artistes ont rivalisé d’ingéniosité et de savoir-faire pour le plaisir du public, qui en retour reprenait en chœur les titres à succès de certains artistes.



La qualité du spectacle offert par les artistes désignés pour ouvrir cette première soirée des concerts a eu raison de l’impatience et la colère de certaines personnes dans le public, eu égard au retard avec lequel le concert a démarré. L’on peut aisément dire au regard de la beauté du spectacle que la barre a été mise haut, en attendant l’entrée sur scène pour la seconde soirée d’autres artistes de notoriété mondiale tels, le rappeur français Soprano, la Nigériane Yemi Alade, le Congolais Lokua Kanza, par ailleurs très attendu, lui qui ne s’est plus produit sur une scène ivoirienne depuis plusieurs années.



Ouvert le mardi 17 avril dernier, le FEMUA 11 refermera ses portes le dimanche 22 avril avec un concert du mythique Groupe Magic System, initiateur dudit festival, dans la capitale de la Région du Poro, Korhogo .



Elisée B.
Commentaires


Comment