Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Promotion de la langue française : le festival d’orthographe francophone lancé à partir d’Abidjan

Publié le mercredi 11 juillet 2018  |  Abidjan.net
Promotion
© Abidjan.net par DR
Promotion de la langue française : le festival d’orthographe francophone lancé à partir d’Abidjan
Mardi 10 juillet 2018. Abidjan.Toute l’équipe du FESTIOF 2018, réunie autour du Parrain, M. Patrice ANATO.


La Côte d’Ivoire a eu l’honneur d’abriter la cérémonie de lancement de l’édition 2018 du Festival international de l’orthographe francophone (FESTIOF) ce mardi 10 juillet 2018, à l’institut français d’Abidjan. Une initiative de l’ONG ‘‘Vie Améliorée’’ qui œuvre pour la promotion du français, base d’éducation, de communication interpersonnelle et professionnelle, d’intégration socioculturelle, sportive et de mobilité des jeunes dans l’espace francophone.

Toutes les intelligences étaient donc réunies ce mardi à l’auditorium de l’Institut français pour célébrer la langue française. Après les mots de bienvenue et les détails organisationnels de Habib Amouzou, Président du Comité d’Organisation, le président de l’ONG ‘‘Vie Améliorée’’, artisan de cette grande plateforme francophone, M. Eustache Ayivi d’Almeida Teteyi a donné les grandes motivations du Festival né il y a vingt-trois ans, qui s’impose aujourd’hui comme une référence dans le renforcement des capacités des apprenants en ce qui concerne les rouages de la langue française.

Le parrain de cette auguste cérémonie, l’Honorable Patrice Anato, député à l’Assemblée nationale française, qui pour la circonstance était accompagné de M. Souemet Mampassi, enseignant en Diplomatie à l’ENA Paris, a pour sa part noté que le français est une langue professionnelle internationalement reconnue, et qu’il a le devoir de faire rayonner la langue de Molière. Pour le Député à l’Hémicycle français, la francophonie représente une communauté d’idéaux fondée sur la participation citoyenne et démocratique fondée sur la pluralité des visions qu’elles soient sociales, culturelles ou environnementales. Pour M. Gilles Huberson, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, l’usage de la langue française solidifie notre identité et facilite notre rapprochement. Il a salué une telle initiative dont la finalité est de donner une assise toujours solide à la langue française.

C’est M. Silué Nanzouan, Directeur de la pédagogie et de la Formation continue au Ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, qui a fait remarquer tout l’honneur du pays d’abriter le point de départ du Festival. Il a par ailleurs mentionné les grands chantiers inaugurés par la Côte d’Ivoire aux fins de mettre véritablement l’Orthographe au rang de base d’apprentissage. A noter que le FESTIOF, après les phases de recherches et de renforcement du savoir, se terminera cette année par une grande finale qui mettra aux prises les meilleurs espoirs francophones en Orthographe.

D.Tagro
Commentaires


Comment